Coffee de Edgar Sekloka

CoffeeAbedi est un coureur de jupons et trompe sa femme avec ses secrétaires. Madeleine  l’attend et cuisine pour lui : « La table proposait le plat préféré de son homme : un mafé au poulet servi avec des alokos pilés en boule. Il la comblait au lit, quand il mangeait bien. Quand il ne soupait pas, il ne la touchait pas. »

Lorsque Koffi nait, Madeleine espère voir son mari revenir à la maison, mais il ne rentrera plus jamais. Alors qu’Abedi fricote avec ses secrétaires, Madeleine noie son chagrin dans l’alcool et les hommes deviennent son quotidien.

Koffi s’élève seul, alors que sa mère ivre s’endort dans le salon. Jamais elle ne s’endormira dans la chambre nuptiale en état d’ébriété. Quant à Koffi, c’est un Lire la suite

Publicités