L’républicain à la Dupanloup

 

 

15020_largel’républicain dans l’utérus, (bis)
Pensait déjà à la Sécu (bis)
Et dans le bidon de sa mère
Y planifiait toutes nos galères.

Ah! Ah! Ah! oui vraiment,
l’républicain est malveillant

l’républicain monte en ballon, (bis)
S’prenant pour un napoléon (bis)
Alors qu’seulement premier ministre
Il avait des pensées sinistres
(Refrain)

Ah! Ah! Ah! oui vraiment,
l’républicain est malveillant

L’Républicain, l’quatorze juillet, (bis)
Bandait déjà comme un mulet. (bis)
Il exhiba son p’tit bazar
Y accrochant not’ étendard

Ah! Ah! Ah! oui vraiment,
l’républicain est malveillant

L’Républicain, à l’Opéra (bis)
Monta sur scène comme un p’ti rat (bis)
N’sachant pas enfiler le tutu
Il nous montra le trou de son cul

Ah! Ah! Ah! oui vraiment,
l’républicain est malveillant

L’républicain, à l’Odéon, (bis)
Inventoria ses bataillons. (bis)
L’doigt sur la couture du pantalon
In ne jura que sur la récession

Ah! Ah! Ah! oui vraiment,
l’républicain est malveillant

L’républicain, à l’Assemblée, (bis)
S’conduisit comme un forcené (bis)
Qu’la Sécu c’était terminé
Que tous les pauvres allaient en chier

Ah! Ah! Ah! oui vraiment,
l’républicain est malveillant

L’républicain, à la télé
Promit la peau des fonctionnaires
Qu’bientôt ils pourraient se distraire
C’était un vrai coup de tonnerre

Ah! Ah! Ah! oui vraiment,
l’républicain est malveillant

La chanson originale est

C’est cet article qui m’a mis en colère

Mais je tiens à préciser que toute ressemblance avec des personnes existantes serait fortuite.

 

Un discours politique

les_cons_ca_ose_tout_udi_lagarde– Dis donc mec je voudrais comprendre.
– Comprendre quoi ?
– Tu sais j’suis un peu con…
– Oui c’est un secret pour personne.
– Ah parce que tu l’serais moins que moi ?
– Sans aucun doute.
– T’es sûr ?
– Alors explique-moi pourquoi je devrais voter pour un gugusse qui a été chef du gouvernement pendant cinq ans et qui a été incapable de faire avancer les choses.
– Décidément t’es trop con, il n’était que premier ministre…
– Pourquoi le premier ministre n’est pas le chef du gouvernement ?
– Si…
– Si mais quoi ?
– Enfin merde il a un programme à suivre…
– Lequel ? Celui de rendre les pauvres encore plus pauvres ?
– Mais t’as rien compris, il faut arrêter de surendetter le pays.
– Donc pour éviter ça il faut mettre des gens au chômage et supprimer les allocations.
– Mais non tu déformes tout.
– Ah bon ! Merde moi j’ai compris qu’il voulait faire des cadeaux aux riches et supprimer l’ISF.
– Mais non supprimer l’ISF n’est pas un cadeau aux riches c’est rétablir l’équité.
– Ah ok je comprends ! L’équité ça veut dire que les riches continuent de bouffer et que les pauvres se tapent sur le ventre.
– C’est dommage que tu ne comprennes rien.
– Excuse-moi j’ai pas Sciences Po.
– Je sais que tu n’as ce qui explique ton incapacité à comprendre les subtilités de la politique.
– Donc étant ignare je devrais adhérer à au programme sans comprendre.
– C’est une question de confiance !
– Mais bon dieu mais c’est bien sûr ! Je devrais être un mouton.
– Sois pas idiot fais comme on te dit.
– Donc je dois voter pour un candidat qui veut diminuer mes remboursements de Sécurité Sociale.
– Faut bien équilibrer les comptes non !
– Mais pourquoi pas demander aux pays étrangers de rembourser leurs dettes à la Sécurité Sociale.
– Tu dis vraiment n’importe quoi, tu m’énerves.
– Ah bon j’ai lu (ici) qu’on nous devait 120 millions d’euros et sincèrement ça m’emmerde que quelqu’un vienne se faire soigner en France et que je paye les dettes qu’il laisse.
– C’est des conneries tout ça.
– Donc je paye mes cotisations, je ferme ma gueule mais si je suis moins remboursé j’me soigne plus !
– Mais si t’as bien une mutuelle.
– Que je paye et que je vais payer plus cher.
– Faut faire des efforts mon vieux pour le pays.
– Ah oui c’est sûr !
– Bon je te laisse je vais au débat ce soir et n’oublie pas de payer les consommations j’ai pas d’argent sur moi. Bye.

« toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite »

Les muses – Serge Lama

Dieu que cette chanson me parle.
Écrite par Serge et proposée en son temps à Francis Cabrel qui n’a pas su quoi en faire, je trouve très bien qu’elle soit sortie de sous les fagots.
On peut dire quoi que ce soit de Serge Lama mais sûrement pas qu’il soit un mauvais chanteur .

Et puis j’ai regardé sa dernière interview dans laquelle Serge exprime son désarroi face à l’ignorance que certains médias lui vouent.

En tout cas la page blanche me touche.

 

 

#Suppression des fonctionnaires

logo-etat

Je me suis amusé à faire des petits calculs :
Salaire moyen d’un fonctionnaire : 2 185 € (cf. Capital) soit sur 1 an 26 220 €.
– Suppression préconisée par monsieur Fillon : 500 000 personnes sur 5 ans.

Soit :
26 220 X 500 000 = 13,11 milliards d’€

Économie réalisée 13 milliards d’€

J’ai pris comme comparaison :

1°) Le Sénat :
348 sénateurs
1150 fonctionnaires

1.1 Émoluments des sénateurs (cf. Observatoire des gaspillages) 180 millions € par an

1.2 Budget de fonctionnement du Sénat  (cf. Observatoire des gaspillages) 316 millions € par an

1.3 Soit  sur 5 ans :
(180 000 000 + 316 000 000) x 5 = 2,480 milliard d’€

Coût du Sénat 2,5 milliards €

2°) L’Assemblée Nationale :
577 députés
1350 fonctionnaires

2.1 Émoluments des Députés (cf. Médiapart)
a) Indemnité de base 5 514,68 par mois soit sur 1 an 66 176 €
b) Indemnité de Logement : 165,44 par mois soit sur 1 an : 1 985 €
c) Indemnité de fonction non imposable : 1 420,05 par mois soit sur 1 an : 17 040 €
d) Frais de mandats non imposable : 5 770 par mois soit sur 1 an : 69 240 €
e) frais de collaborateurs : 9 504 € par mois soit sur 1 an : 114 048

2.1.1 soit pour 1 an :
(66176 + 1985 + 17040 + 69240 + 114048) x 577 = 154,918 millions €
Somme à laquelle il faut ajouter le salaire du Président de l’Assemblée  : 252 000 € par an Et une  Réserve Parlementaire de 90 millions € dépensable à leur convenance.

Coût des députés pour 1 an :
154,918 + 0.252 + 90,000 = 245 millions d’€

2.2 Budget de fonctionnement de l’Assemblée : 520 millions € (cf. Comptes)

2.3 soit sur 5 ans :
(245 + 520) x 5 = 3, 825 milliards d’Euros.

Coût de l’Assemblée Nationale 3,8 milliards €

3)° L’Élysée :
1 Président de la République en exercice et 3 qui perçoivent leur retraite et divers avantages.
1 Premier ministre en exercice en 9 qui perçoivent une retraite et divers avantages (voiture, chauffeur et autres indemnités)
850 fonctionnaires

3.1 Budget de fonctionnement  (cf. Le Monde) : 100 millions par an.

3.2 Rémunération du Président de la République (cf. Le Journal du Net)  : 179 710 €
dont 35 800 € non imposable.

3.3 Coût des anciens Présidents de la République (cf. Les Échos) : 10 millions €
Valérie Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

3.4 Coût des anciens Premiers Ministres : (cf.Franceinfo) : 555 000 €
dont Alain Juppé le plus gourmand et François Fillon. Cette somme n’inclut pas leur retraite de 1er ministre.

3.5 Dépenses sur 1 an : 100 000 000 + 179710 + 10 000 000 + 555 000 = 111 millions €.

3.6 Dépenses sur 5 ans : 111 x 5 = 555 millions d’euros.

Coût de L’Élysée : 555 millions €

4°) Coût du pouvoir exécutif et législatif pour 5 ans : 2,5 + 3,8 + 0,6 = 6,9 milliard €

Coût du Pouvoir Exécutif et Législatif : 6,9 milliards €

Fonctionnaires au Sénat : 1 150
Fonctionnaires à l’Assemblée Nationale : 1 350
Fonctionnaires à L’Élysée : 850
Députés : 577
Sénateurs : 348
Président et anciens Présidents : 4
Premier Ministre et anciens Premiers Ministres : 10

Soit au total 4 315 personnes pour un budget de 6,9 milliards €
Et l’on veut se séparer de 500 000 personnes pour un budget de 13,1 milliards €.

J’ai comme un malaise en rapprochant ses chiffres les uns aux autres. Je sais que cette démonstration n’a aucun sens, elle n’a d’autre but que de démontrer que notre devise « Liberté, Égalité, Fraternité » a perdu tout son sens.

François Fillon se retrouve en tête grâce à 15% d’électeurs de gauche et 8% du front National qui ont voté au 1er tour pour éliminer Nicolas Sarkozy de la compétition, le retour de monsieur Karcher n’aura été qu’un feu de paille.
Face à celui qui remportera les primaires de la droite dimanche prochain on va retrouver Marine qui a éliminé son nom et emprunté le rose symbolique de François Mitterrand sans doute pour tromper quelques électeurs, ou bien François Hollande ou Manuel Valls qui ne vont pas tarder à s’entretuer pour partir à la conquête du trône et tenter de redorer les valeurs de la gauche qu’ils ont quelque peu émoussées ou encore l’électron libre qu’est Emmanuel Macron qui commence sa campagne assis sur un baudet, j’étais  tenté d’écrire le baudet de Sancho Panza mais le brave écuyer est toujours resté fidèle à son maître.

Mais rendons hommage à monsieur Fillon à la lecture de son programme nous pourrons descendre dans la rue et manifester sans crainte puisqu’il n’y aura plus de fonctionnaires de police pour nous empêcher.