Nagasaki de Eric Faye

« Il faut imaginer un quinquagénaire déçu de l’être si tôt et si fort » c’est parce cette phrase que commence ce petit bouquin, surprenant.

Shimura est un homme de 56 ans qui vit seul dans son petite maison de Nagasaki. Il traverse chaque jour la ville en tramway pour se rendre sur son lieu de travail. Il ne fréquente jamais ses collègues en dehors des heures de bureau pas plus qu’il ne les accompagne le soir pour vider quelques verres avec eux. Sa vie est rangée, ordonnée.

À tel point, qu’il a l’impression depuis quelques temps, que quelqu’un se sert dans son réfrigérateur. Alors il note dans un carnet un certain nombre de données réelles comme la hauteur de jus qu’il reste dans le pack en carton, ou le nombre de yaourts en stock. Toujours est-il que quelqu’un semble se servir. Même avec parcimonie cela énerve ce vieux garçon. Lire la suite

Publicités