La citation du jour de Mian Mian

Pour moi ce sont les mecs qui ont inventé l’amour. J’ai cru un temps que je serais une de ces femmes qui n’ont pas honte de mourir pour un homme, j’en tirais gloire, même, c’était grandiose et héroïque. J’ai longtemps été une faible femme, dans cet univers de mecs. Si faible, j’avais tellement besoin d’amour que je savais exactement comment me faire plaindre, j’étais très douée pour m’apitoyer sur moi-même et en faire étalage.

                                                                                             Page 138

 

Toute histoire à trois versions : la tienne, la mienne et la vérité.

                                                                                             Page 206

 

Citations issues de : Les bonbons chinois de Main Mian aux Éditions de l’Olivier.

 Sex, drug and rock & roll !!! La jeune génération chinoise rattrape le temps perdu dans sa course à l’occidentalité, pour le meilleur et pour le pire. Chronique des années 1989-1996,Les Bonbons chinois de Mian Mian est le récit d’une adolescente plongeant dans la drogue, l’héroïne plus précisément, qui va transformer sa vie et celle de ses amis en une lente déperdition de soi et une perte totale de repères. Prostitution et délinquance, alcoolisme et cures de désintoxication, le quotidien de la jeune fille s’enfonce dans les cercles de l’enfer avec pour seul espoir : préserver un amour impossible pour un guitariste de rock, du nom de Saining, aussi junky et désabusé qu’elle.

Ces bonbons chinois ont un drôle de goût, plus amers que doux. La pilule a du mal à passer. Après s’être fait connaître du grand public pour son recueil de nouvelles Lalala et avoir flirté avec la censure, Mian Mian, âgée aujourd’hui de 41 ans, livre avec Les Bonbons chinois son premier roman. Surprenant de violence – parfois jusqu’à l’agacement ! – la jeune écrivain parvient à restituer le malaise d’une génération perdue.

Publicités