Délicieuses pourritures de Joyce Carol Oates

André Harrow est professeur au collège féminin de Catamount (Nouvelle Angleterre) en 1975, marié à Dorcas, une sculptrice, française, il anime un atelier de poésie pour lequel une dizaine de jeunes filles se battraient presque pour figurer parmi les élues.

À Catamount Collège il se passe des choses étranges, des incendies inexpliqués pour lesquels les autorités ne trouvent pas les coupables, des jeunes filles qui perdent la raison et disparaissent subitement. Et puis !

Et puis il y a Gillian qui comme toutes les autres est amoureuse d’André, elle perd tout ses moyens en sa présence, rougeur, gorge sèche. Délicieuses pourritures est l’un des poèmes de D.H. Lawrence que les jeunes filles étudient avec leur professeur Lire la suite

Publicités

Viol, une histoire d’amour de Joyce Carol Oates

Le premier chapitre est intitulé  Elle l’a cherché et commence par ses mots :

Après qu’elle eut été violée, frappée, battue et laissée pour morte sur le sol crasseux du hangar à bateaux de Rocky Point. Après qu’elle eut été traînée dans le hangar par ses cinq types ivres – à moins qu’ils aient été six ou sept – et sa fille de douze ans avec elle qui hurlait Lâchez-nous ! Ne nous faites pas de mal ! Ne nous faites pas de mal s’il vous plait !..

C’’est le 4 juillet, en ce jour de fête nationale, l’alcool coule à flots, les esprits sont échauffés et à la tombée de la nuit les bagarres éclatent. D’ailleurs la police est très sollicitée et certains préfèrent ne pas être de permanence ce soir là. Lire la suite