Le journal de mon père de Jirô Taniguchi

Une fois n’est pas coutume c’est un album de bande dessinée que je vais présenter ici. En fait, depuis quelques temps j’essaie de me plonger dans les mangas sans grand succès. Mais à force de persévérance, on y arrive.

Cette BD m’a tenu en haleine pendant prés de 280 pages. Le dessin en noir et blanc est simple, épuré, très agréable. Un niveau de contraste assez intéressant donne l’atmosphère, et le sujet en plus d’être captivant, incite à la réflexion. .

L’histoire est en flash-back jusqu’à l’enterrement de Takeshi le père de Yoïchi. Lors de la veillée funèbre chacun parle du défunt et raconte les souvenirs Lire la suite

Publicités