Défi des croqueurs de mots

Cartoon gangster with a gun and hat. Isolated
Cartoon gangster with a gun and hat. Isolated

Aldo c’est le boss, dit La Mésange dans le milieu parce qu’il zinzinule tout le temps. Il n’est pas aussi vieux que ça, son compteur affiche dans les 45 berges. Il a un côté un peu Pompidou avec ses sourcils épais et tout comme lui, il aime faire la fête. Et c’est pas à la tisane Aloysia triphylla, citriodora qu’il s’intoxique mais bel et bien au whisky dont il fait contrebande. Le Paris populaire est son territoire.
C’est pas un tendre tous les sous-fifres le savent et si dans les couloirs les bruits circulent dans son dos, c’est parce que la Mado à qui il a filé trop de raclées depuis des lustres commence à jaspiner. Elle jase la tapineuse, elle raconte les facéties du Boss à qui veut les entendre, elle le débine le caïd entre les pâtes à la carbonara et le formaggio, elle blaguasse avec force détails les positions favorites du Boss, elle s’allonge même par terre avec le Zinzin pour montrer aux autres la position de la pieuvre ou celle d’Andromaque au galop que ce salaud d’Aldo l’oblige à prendre. Elle aimerait un peu plus de fantaisies mais elle s’égosillerait presque en confessant que la brute prierait chaque fois la Madone lorsque l’extase le saisit.
C’est le moment que choisit l’homme au complet marron pour entrer dans la salle à manger. Dès qu’il bigle la scène, il comprend que la bagasse dévoile son intimité. Par Sainte Eulalie il a l’impression que les trompettes de Jéricho lui résonnent dans la tête et de voir ses capos hilares l’énerve. Il dégaine le colt avec la rapidité d’un serpent vénéneux avant qu’il n’ait eu le temps de se signer devant Saint Clitan la police était dans la place.
La Mado toujours sous le Zinzin était obscène tandis que les poulagas passaient les bracelets au mafieux il cracha sa haine en l’insultant. Les képis embarquèrent tout le monde, Aldo aura le temps de rêver à la Louisiane et de d’apprendre l’Amerloque.

bateau-pirate-playmobil-small-150813_l

1. un nom d’oiseau : mésange
2. un nom de président de la Vème république : Pompidou
3. une position du kama-sutra : Andromaque au galop, la pieuvre
4. une injure : salaud
5. le nom latin d’une plante : Aloysia triphylla, citriodora
6. l’intitulé en italien d’une recette de pâtes : pâtes à la carbonara
7. un État parmi les cinquante que comptent les Etats-Unis : Louisiane
8. un titre de roman d’Agatha Christie : l’homme au complet marron
9. un instrument de musique : trompette
10.  prénoms démodés : Eulalie et Clitan

Publicités

18 réflexions au sujet de « Défi des croqueurs de mots »

  1. merci de ta participation.; Ah je te retrouve, ton style, ta verve, et ton humour… Les mots sont glissés avec justesse ; bravo un très très beau défi…. Maintenant tu m’inventes une histoire pour les Impromptus.. Suis pas responsable su sujet mais il est très bien.
    avec le sourire

    J'aime

  2. Il faudra que je me penche plus avant (en prenant garde de ne pas basculer) sur ce défi d’écriture des Croqueurs de Mots. En tout cas, tu as réussi avec talent à construire un polar digne des meilleurs !
    N’es-tu pas tenté par l’agenda ironique ? C’est sympa aussi !

    J'aime

  3. Et bien me voilà comme promis dans ton univers sur un air des tontons flingueurs. Un répertoire qui te sied bien. Je comprends mieux ton envie de participer. J’espère que tu y prendras goût et que tu nous reviendras avec d’autres écrits. Sais-tu que tu peux toi aussi nous proposer un défi. Il s’étale sur une quinzaine. Le premier lundi on annonce le défi sur son blog en me prévenant quelques jours à l’avance, le jeudi qui suit c’est poésie, le deuxième lundi c’est le défi sur le thème choisi puis le dernier jeudi c’est poésie. Si tu es intéressé tu décides d’une date et je t’ajoute à la grille sur le blog des Croqueurs de Mots.
    Ce soir j’ajoute ton lien à la liste.
    Bisous et belle journée.
    Domi

    J'aime

    1. Je m’en vas réfléchir à tout ça ma brav’ dame. Tu sais la poésie c’est pas mon truc, je prose surtout même si quelques fois je…
      Je vais réfléchir à tout cela. Là quand j’ai vu le thème de Lilou je me suis dit que c’était pour moi. 😀 😛
      A bientôt.

      J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s