Six ans

WordPress m’a rappelé, il y a quelques jours, que mon blog était en activité depuis six ans, je n’y pensais pas à vrai
Certes je l’ai quelques peu laisser-aller ces dernières années mais j’ai toujours la rage d’écrire et j’ai un projet en cours, de longue haleine auquel je me tiens.
Je me suis établi en Outre-Mer, d’abord pour être après de ma fille mais les îles m’attiraient depuis de nombreuses années et j’ai trouvé l’occasion idéale. Aujourd’hui j’ai mon appartement, je suis posé malgré toutes les difficultés qu’on peut rencontrer lorsqu’on recommence sa vie à zéro.Mais j’écris.
J’ai commis un certain nombre de textes ces six années et lorsque je me relis je les trouve soit bons mais soit carrément mauvais cependant j’assume.
Si l’écriture m’est venue à l’esprit, c’est sans doute parce que ma vie s’y est prêtée, je n’ai aucune formation littéraire et la première chose qui m’est venue à l’esprit fut d’écrire ma biographie que je n’ai montré à personne parce qu’elle n’a pas d’intérêt, sauf peut-être à titre posthume et seulement, peut-être, pour mes enfants ou petits-enfants.
Écrire nécessite d’être seul afin de pouvoir y consacrer quelques heures et se soumettre à une certaine régularité, personnellement j’écris à trois heures du matin comme à midi et je sais que m’obliger, me forcer, n’est pas la meilleure méthode.
Mon crédo c’est l’envie.
Je me suis prêté, au cours de ces années, à quelques ateliers d’écriture avec plaisir ; ateliers qui forçaient mon imagination pour lesquels j’ai pond u des textes drôles, sérieux, bons ou mauvais mais qui correspondaient à mon état d’esprit du moment.
Je ne regrette rien.
La blogosphère est une monde difficile qui nécessite beaucoup d’investissement parce qu’il faut rendre ce que l’on nous donne et si une faiblesse quelconque intervient, manque de temps pour commenter les blogs amis, manque de motivation parce que des des problèmes existentiels interfèrent, les lecteurs fondent comme neige au soleil.
En tout cas si ce blog existe toujours c’est grâce à vous, qui passez par ici, la moindre chose est de vous remercier, ce que je fais avec plaisir.