Tempête Carlos

capture-decran-2017-02-07-a-16_30_22J’ai été réveillé à minuit par la pluie, sans doute que mon inquiétude pour le cyclone annoncé depuis quatre jours a fait son œuvre. J’entendais la pluie ruisseler et se déverser par les gouttières dans les containers placés-là volontairement pour récupérer l’eau qui pourrait être précieuse en cas de coupure.

Puis cette pluie s’est intensifiée, violente comme si les nuages s’ouvraient subitement pour déverser leur trop plein d’énergie. Pour éviter d’entendre ce déluge, j’ai allumé la télévision pour focaliser mon attention sur autre chose et masquer le bruit des trombes d’eau que le ciel envoyait.

Dehors c’était le noir absolu, seul le martèlement de l’eau sur le sol parvenait à mes oreilles.

Puis soudain le calme est revenu, un calme angoissant vite troublé par les aboiements d’un chien suivi d’un silence pesant, un de ceux qui présagent que la nature va se manifester encore.

J’ai fini par m’endormir.

Puis à 6 h 34 ce matin la tempête frappa à ma porte de nouveau. Impressionné par la violence de l’orage je me suis levé d’un seul tenant persuadé que la cuisine était complètement inondée, ce qui n’était pas le cas. Derrière les cannisses je contemplai avec stupeur la pluie tomber, le vent pousser cette eau et je surveillai le cours des choses.

L’intensité du cyclone, reclassé en tempête, ne parviendra à son apogée que cette après-midi. J’ai encore quelques heures devant moi à regarder les éléments déchaînés s’abattre sur le bout d’île qui m’héberge.

Pour l’heure à 16h30, heure locale, juste quelques rafales de vent et un ciel à dominante grise mais où est passée ma tempête ?

Je viens de lire qu’à 16h30 la tempête se situe à 109 kilomètres de la Réunion et progresse doucement… alors la nuit va être agitée encore.

P.S.: La différence entre cyclone et tempête est la vitesse des vents. Pour Carlos la vitesse du vent est inférieure à 150 kms/h et le cyclone a donc été reclassé en tempête tropicale.

Advertisements

11 réflexions au sujet de « Tempête Carlos »

  1. Bonne nuit pour ici Jean-Charles.
    C’est flippant et j’ai entendu des témoignages d’une personne qui a vécu en Martinique. Tu es rassurant dans tes propos. Note qu’est ce que j’aurais la trouille. J’en perdrais le spectacle. Merci pour les détails et tes ressentis. Ne prend pas froid 😉
    Bises. Geneviève

    J'aime

  2. Bah voilà, dommage que ce soit transformé en dépression (en tempête tropicale, pardon !), parce que connaître un vrai cyclone (et y survivre surtout) ça laisse des traces !!! 😆 Tu as eu un aperçu et quand la nature se déchaîne, elle ne fait pas semblant, c’est la saison là-bas ! J’espère que tu n’as pas trop maigri (la fonte des glaces) comme ça tu ne t’envoleras pas ! 😆 Arf ! Bisous choupinet ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a des choses qu’on ne connaît pas et dont on se passe. 😀 Les pluies diluviennes sont impressionnantes et là j’ai été réveillé par des coups de vent qui m’ont refroidi (3h40) au propre comme au figuré la tempête a du mal à quitter la région.
      J’ai vu qu’en métropole des tempêtes se sont succédées quel temps !
      Je vais essayer de continuer ma nuit si mes rafales de vent ne m’empêchent pas de fermer les yeux 😉 Bises

      Aimé par 1 personne

      1. Oui je sais que l’on peut s’en passer ! Ici on a eu 3 tempêtes d’affilée (moins impressionnantes que les dépressions tropicales) mais c’est toujours pénible quand ça empêche de dormir, que ça coupe le courant etc… Il va falloir s’y faire, ça fait partie des nombreux effets secondaires du réchauffement climatique et de la montée des eaux… 😉 Bonnes vacances tout de même ! Bises 😉

        J'aime

        1. Oui j’ai vu ça à la télé, ça arrive de plus en plus souvent. Les rafales de vent m’ont réveillé à 3 heures du mais cette fois sans pluie. Le cyclone est installé à 300 kms et ne bouge pas.
          Des bises miss Aspho 😉

          J'aime

  3. Ah je vois que le « vieux couple » Aspho & Toi a fait la paix. Me voilà bien heureuse 😉
    Ca doit faire très peur, en effet, ce déchaînement des éléments. Et impossible de se protéger.
    Mais plus de peur que de mal, tant mieux.
    Bon séjour, bonne plage et gros bisous d’O.

    J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s