Mois sans tabac

Close up portrait of young attractive woman breaking down cigarette to pieces. Studio shot selective focus isolated on grey. Addiction concept
Close up portrait of young attractive woman breaking down cigarette to pieces. Studio shot selective focus isolated on grey. Addiction concept

J’ai appris il y a 7 mois que j’avais un nodule de 12 mm au poumon et de la lymphe qui se baladait dans ce même poumon. Si la pneumologue a tenté de me rassurer, après d’autres examens, que cette excroissance n’avait aucun caractère cancéreux, elle ne m’a pas fourni d’explication quant à cette lymphe qui semble poser problème. Craignant des suites neurologiques, elle m’a prescrit de passer un électromyogramme chez un neurologue, test électrique pas très agréable, qui n’a révélé aucun problème dans l’immédiat.
Cependant lors de mon hospitalisation de jour le 6 avril dernier, j’ai subi une batterie de tests, les uns révélant que mon cœur battait la chamade, à savoir hypertension et tachycardie, depuis j’absorbe chaque matin un comprimé pour faire baisser ma tension plus un autre pour calmer les battements intempestifs de mon organe.
Soumis aussi à un examen du sommeil, lors de cet hospitalisation, j’ai été convoqué le 17 juillet pour découvrir les résultats. Le compte-rendu notifiait que je faisais 57 apnées par minute et qu’il était nécessaire que je dorme avec un appareil pour irriguer en oxygène toutes les parties de mon corps. L’appareil à Pression Positive Continue (PPC) m’a été installé dans les 2 jours.
En fait 4 mois après avoir atteint ma retraite les sentences sont tombées :
– Hypertension et tachycardie.
– Nodule et corps « étranger » dans les poumons.
– Port obligatoire d’un masque la nuit pour contrecarrer les apnées du sommeil.
Il faut savoir que les apnées du sommeil empêchent le cerveau, les poumons et les muscles, le corps entier de s’irriguer en oxygène, une des conséquences pouvant être la maladie d’Alzheimer., dystrophie et myopathie pour ne citer qu’elles.doc_amf_ilu_20160920_amf_20160920151022_badge_moissanstabac_rgb-png
Cependant les déductions que j’ai pu en tirer, outre mes problèmes cardiaques et d’oxygénation de mon corps, seront qu’un jour mes muscles ne répondront plus aux sollicitations de mon cerveau.
En 6 mois, j’ai appris que j’étais bon pour la casse.
Quel coup de massue !
Pour répondre à ces problèmes, bêtement par dépit, désolation et peut-être désespoir j’ai recommencé à fumer après 8 ans d’abstinence . Sans doute par bravade, incapable de supporter cet enchaînement de mauvaises nouvelles, incapable de gérer ma santé pour perdurer, peut-être pour « faire la nique à la mort ».
Je ne sais pas.
Mais j’ai envie de vivre encore et dans les meilleures conditions, autant que faire ce peut.
Je marchais entre 6 et 12 kilomètres par jour, podomètre à l’appui, mais aujourd’hui chaque demi-heure je dois m’arrêter, mes jambes sont lourdes, ma respiration ne suit pas, mes yeux devinent plus qu’ils ne voient.
Je sais que j’ai fait une connerie, celle de retoucher à la cigarette après toutes ces années d’abstinence mais je me suis dit, inconsciemment, qu’au point où j’en étais peu importaient les conséquences. Ces dernières années, j’ai perdu bien des choses et échappé grâce à la bonté de certains que je remercie avec ferveur, à une vie de sdf, pourquoi gâcher le bien-être qu’ils m’ont apporté ?
Puis cette année mes enfants ont mis au monde mes petits enfants. Ma fille un garçon en février et mon fils une fille en septembre.
L’électrochoc a mis du temps à se mettre en place.
J’ai envie de les voir grandir, j’ai envie de les serrer dans mes bras, j’ai envie de les embrasser, j’ai envie de les accompagner un bout de temps.
Aujourd’hui j’ai pris la décision d’adhérer au mois sans tabac. J’y crois.
J’ai besoin de soutien, d’encouragements.
Cette opération « Un mois sans tabac » est un déclencheur, une survie, un espoir. Je vais réunir mes forces, ma volonté pour réussir.
Merci à vous de me soutenir.
Je suis persuadé qu’avec l’aide des autres ce sera un succès.
Et si par bonheur ma modeste expérience pouvait convaincre d’autres fumeurs de rejoindre le mouvement, j’aurais au moins la satisfaction du devoir accompli.

BON COURAGE.

PS: Je n’ai été mandaté par aucune organisation, aucun mouvement pour rédiger cet article, seul mon espérance de vie m’a poussé et écrire ces quelques mots.

http://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/?gclid=CNHuhYf6988CFQkq0wodxSkPtw

Publicités

22 réflexions au sujet de « Mois sans tabac »

  1. Trop émouvant ton billet, choupinou. Surtout quand tu parles de tes petits enfants.
    Si tu tiens un mois, je te donnerai…une surprise
    Et fais gaffe, je tiens toujours mes promesses ! 😉
    Bisous
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Aimé par 1 personne

  2. Avant de te donner le moindre conseil (j’ai horreur des donneurs de conseils) je voudrais te dire que j’aurais réagi de la même façon cigarettes ou apéros à gogo vas savoir…pas bien je sais. Mais mais mais, il y a des fois il ne faut pas déconner. Comme tu le soulignes l’arrivée de tes petits enfants t’a fait réagir. Accroche toi. Tu verras que ce n’est peut être pas si difficile (la donneuse de conseils a parlé).
    Bon courage et profite à fond…de la vie parce qu’elle est belle malgré tout.
    Bise

    Aimé par 1 personne

  3. Toutes mes pensées pour toi, en tant qu' »ex » fumeuse ! Très touchant ce billet, je t’envoie mes meilleures ondes pour réussir et c’est sincère ! Je mets bien des guillemets à « ex » car je m’en autorise encore une de temps en temps… Trop attachée au geste, j’ai réussi à arrêter la clope pour ne fumer que la cigarette électronique…si ça t’aide toi aussi j’en serais ravie. L’avantage étant que ça te permet de quitter la cigarette en douceur, sans renoncer au bon plaisir. Avec ou sans, encore une fois, tu as tout mon soutien. Je te souhaite bon rétablissement, parce qu’il ne peut pas en être autrement !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Polina la seule difficulté est que je vis dans un entourage de fumeurs et que cela accentuera la difficulté mais bon ! En ce qui me concerne c’est une question d’urgence. La cigarette électronique ne le branche pas, je vais plutôt me tourner vers des substitutifs à sucer mais sans excès. Bravo si tu t’en es

      J'aime

    2. Merci Polina la seule difficulté est que je vis dans un entourage de fumeurs et que cela accentuera la difficulté mais bon ! En ce qui me concerne c’est une question d’urgence. La cigarette électronique ne le branche pas, je vais plutôt me tourner vers des substitutifs à sucer mais sans excès. Bravo si tu t’en es sortie. Et merci pour ta confiance.

      J'aime

    1. Oh c’est une fessée que tu me donnes. 😀 tu as peut-être raison mais de toutes façons je sais que l’on recherche un problème musculaire depuis 7 mois et les examens confirment ce diagnostic. Quant à écrire j’ai la tête un peu ailleurs pour le moment.
      Merci à toi. 😀

      Aimé par 1 personne

      1. En tout cas, si tu arrives à te contenir pour internet tu verras:ça ira mieux…
        Et j’espere que l’on mettra bientôt un nom sur ce que tu as. Je te souhaiterai bien de ne rien avoir mais cela ne marche pas comme ça…Bon courage JC. Prends bien soin de toi et surtout concocte nous de beaux billets comme tu sais faire avec des blondes et des brunes aux yeux en croissants de lune.
        Bisous

        Aimé par 1 personne

        1. Ben le problème c’est qu’on ne me dit rien, je parle des médecins, Il y a quelque choses qui ne tourne pas rond et les analyses le confirment mais je ne sais pas quoi..
          Wait and see.
          Pour l’écriture je suis un peu à côté de la plaque pour le moment mais je te remercie pour ce commentaire tout sympa.
          Bises d’ici. 😉

          Aimé par 1 personne

    1. +alors là Choupinou je dis bravo à ta décision….J’ai arrêté de fumer il y a maintenant huit ans et j’en suis ravie au vu de toutes les galères que je traine. Moi aussi apnée du sommeil encore plus importantes que les tiennent et je suis aussi appareillée depuis 7 ans et le reste n’est que douleur car fibromyalgie, dépression, sur poids sans raison connue et j’en passe… et pourtant je fais ce que je peux pour me bouger : 6 petits enfants, c’est un bon moteur, marche deux fois par semaine en tre 8 et 10 km chaque fois, aquagym et sport au centre de médecine sportive et puis des occupations en groupe, aquarelle, atelier d’écriture, montage vidéo depuis peu. Mon époux dit que je suis à l’hotel restaurant car c’est lui qui cuisine… Ne reste aucune seul trouve-toi un groupe pour faire des choses même des bricoles, des photos, des balades etc. et tes petits enfants prendront vite le relais…
      Courage , la moitié du chemin est fait, ne regard pas en arrière avance encore….
      bises

      J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s