Écran

En cent mots avec Raymond Queneau

ortf-sigle-g

« Oui j’ai rêvé, j’ai rêvé souvent
D’une cité où dès le réveil
Le gai soleil me ferait chanter
Pendant que les gens s’aimeraient vraiment … » *

Plus personne n’entonne ces paroles d’espoir, quelle tristesse. Sur mon écran de télévision je ne vois que guerre, bombe nucléaire, attentats. Du feu, du sang dont les médias s’emparent et nous abreuvent.

Est-ce que nos journalistes n’en font pas trop, rien que pour le buzz.

Faut-il rêver d’un retour en arrière sans télévision ou bien d’une censure qui n’était peut-être pas si mal.

Je rêve toujours d’une fleur au bout du fusil.

  • Parole de sir Baden-Powel.

 

Publicités

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s