En cent mot : La solitude

Foire du trône 01 (1) Foire du trône 01 (2) Foire du trône 02 Foire du trône 03C’est parfois dur de n’avoir personne à qui parler, de n’avoir personne avec qui partager. Certes j’y suis habitué mais il y a des jours ou cette solitude pèse trop lourd.
Cet après-midi je me suis baladé à la Foire du Trône. J’étais certainement le seul mec, seul. Les autres étaient en bande, en couple, rigolaient, s’amusaient.
J’ai pris conscience de ma solitude subitement, et j’ai eu le sentiment que ma présence était déplacée.
C’est marrant comme les sourires, la joie, résonnent dans la tête insidieusement pour finalement te dire avec violence : casse-toi.
Est-ce si moche la solitude ?

Publicités

17 réflexions au sujet de « En cent mot : La solitude »

      1. oh le coup de mou ! tiens, je me sens bien seule moi aussi !
        Bécaud a dit que la solitude ça n’existe pas… Allez, je viendrai bavarder un peu , le sujet des impromptus parait ce soir sur le blog et viens faire un tour chez les Crôqueurs de Dômi…
        à tout bientôt

        J'aime

  1. Il est terrible, ce billet… Terriblement triste, triste comme une fête foraine (je hais ces endroits…), mais au fond, tu as écrit là un très beau billet, qui pourrait faire une très belle histoire : et si tu te distanciais et utilisais ce ressenti négatif pour créer une fiction ? Tu pourrais en faire une nouvelle ! Allez, fonce, et fais-nous lire. A très bientôt, Jean-Charles.

    J'aime

    1. Oui Camille parfois la solitude est comme une chape qui t’entoure et dans laquelle tu ne te sens pas très bien.
      Je crois que je sais écrire dans de courts textes et que sur la longueur je ne sais pas faire.
      Bises à toi.

      J'aime

      1. Bon, je fais parti de ces gens qui ne sont jamais contents, seuls ou comptant les âmes autour…
        Sûre par contre que je suis mal à l’aise dans la foule, sinon ça dépend de ce qui se passe dans ma tête…Je ne parle que pour moi, évidemment .
        Bises

        Aimé par 1 personne

  2. Je connais la solitude depuis que je vis en couple et ceci ces dernières années. J’ai vécu la moitié de ma vie et j’ai soixante-cinq seule. Je n’ai jamais ressenti le mot : « solitude ». J’ai eu en 2003, la chance d’avoir internet pour rompre cet isolement comme tu l’écris, j’étais au chômage, seule, ne voyant personne. J’aurais pu sortir, me promener, mais bon, aucun intérêt. Alors je comprends ce que tu ressens.
    Cette solitude du non partage. Est-ce cela Jean-Charles ?
    Pour l’instant, je me distrais en me gavant de livres. Cela me plaît 🙂 Je n’écris plus, plus envie.
    Et là je passe par hasard chez toi, parce que je fais le ménage dans ma boîte aux lettres et je suis triste de te lire. Aujourd’hui tu as eu une bonne nouvelle. Comme cet article a été posté antérieurement, je me mets en situation 😉
    Tient à la foire aux plaisirs à Bordeaux, je préfère y aller seule, car trop de monde. J’adore tirer à la carabine et toi ? Sinon, j’aime regarder les petits qui sourient, les gens qui s’amusent, c’est communicatif. Et puis il y a la musique, les bonnes odeurs qui circulent et sont bien tentante pour la gourmande que je suis. 🙂
    Si tu n’aimes pas la foule, c’est en effet gênant. Maman n’aimait pas trop cela non plus, elle se sentait oppressée par la foule.
    Lorsque je reste trop à la maison, parce que devenue casanière et que je retrouve les gens autour de moi, la ville, j’ai un peu la tête qui tourne, parce qu’il y a tellement à découvrir en sortant de ma grotte ou de l’endroit où je me suis volontairement terrée, dans le cocooning de chez moi. Indépendamment de l’homme. Et puis en marchant cela s’en va, et ensuite cela repart comme un mars sous la dent 🙂
    Bises à toi.
    Geneviève

    J'aime

    1. Je comprends ce que tu dis, vivre à deux et se sentir seul, j’ai connu ça aussi et c’est la galère. Je ne me sens pas seul dans toutes les phases de la vie c’est uniquement quand je suis dehors et que je regarde les autres, ce n’est pas chaque fois le cas mais de temps en temps ça me gratte…
      je vis en colocation, une colocation un peu particulière, et toute la journée je suis enfermé dans ma chambre, à lire sur le net, à écrire, à trier mes photos, à tchatter ; j’aime cette solitude et je la recherche. Mes rapports avec les colocataires ne sont pas aisés.
      J’ai 62 ans.
      Bises.
      JC

      Aimé par 1 personne

      1. Et oui j’imagine bien ce que cela peut-être à notre de vivre en colocation. J’ai 65 ans, et j’aurais bien difficile à devoir supporter cela. Les situations économiques font en sorte que nous sommes obligés de passer par cette case là. Je dois dire que finalement dans un 40m2, je suis tout le temps, mis à part faire à manger, la lessive, un minimum de nettoyage, de me retrouver dans la chambre où se trouve mon pc, le lit où je puis m’allonger pour lire, regarder la télé. Rêver en regardant par la fenêtre. Tes photos sont belles J.C. Mais tu le sais déjà, je l’écris souvent. Elles dégagent à chaque fois une atmosphère particulière. Moi aussi je ne sors jamais sans mon petit apn. 🙂
        Bises.
        Geneviève

        Aimé par 1 personne

  3. Que rajouter après Brindille ?
    Croire en ta bonne étoile me semble primordial, parce que j’ai des exemples autour de moi de solitaires qui ont enfin trouvé l’âme soeur.
    Sinon, il existe un site de rencontre (OVS) qui n’est pas basé sur la vie « de couple » c’est à dire qui n’implique pas forcément une relation sexuelle (car c’est souvent ce qui fait peur aux gens, et surtout à certaines femmes) On peut apprécier la compagnie de quelqu’un sans pour cela avoir envie de se retrouver dans un lit avec lui. Tu le connais, ce site ? Il permet de rencontrer des gens pour partager des amitiés, des bons moments, mais laisse la liberté à chacun de vivre à sa guise. Cela a sauvé certain(e)s de mes ami(e)s qui sombraient dans la dépression.
    Bisous mon ami
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s