La nouvel ortografe

J’aurai voulu m’amuser avec la modification de l’orthographe. J’y ai beaucoup réfléchi Geluck2mais je n’ai rien trouvé de drôle à en dire.
Je me suis demandé pourquoi j’ai fait tant d’efforts pour essayer de comprendre et pourquoi d’autres n’y arriveraient pas aussi bien voire mieux que moi.
La particularité de notre belle langue est qu’elle suit une certaine logique même si parfois il est nécessaire d’apprendre par cœur parce qu’il n’y a pas vraiment de règle ou qu’elle est transgressée.
Je ne suis pas un exemple de réussite, je fais des fautes mais la tolérance qu’on m’accorde devient source d’erreurs maintenant. Pourquoi réfléchirais-je alors que l’on m’octroie le droit de me tromper ?
C’est étrange comme réflexion.
Je ne me sens pas très à l’aise face à ces nouvelles normes.
L’accent circonflexe me donne le droit de pénétrer dans l’abîme, le grave surligne l’évènement tandis que l’aigu souligne mon côté anodin.
Je suis inquiet
L’erreur me tendait les bras, me traquait, m’obligeait à réfléchir alors qu’elle devient sans importance.
Hey maitresse t’es toute nue sans ton accent !
Partant de là ai-je le droit de franchir la ligne blanche, de dépasser la vitesse autorisée au nom du même principe de tolérance ?
Le « ph » de foto me manque, il est comme un poil disparu sur un nu phéminin, poils que Boticelli avait fait disparaître et que Courbet réhabilita.
Je suis pantois.
Pas toi ?
Bon je vais le dire puisque ça me démange : Nos gisants de l’académie se sont réveillés il y a vingt-six ans, bel effort. Chers vieux et honorables académiciens qui surveillez notre langage votre épée ne vous sert-elle qu’à pourfendre notre si belle langue ?
Quitte à simplifier, l’abolition des règles d’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir, avec des verbes pronominaux non réfléchis ou intransitifs ou bien encore les pluriels des adjectifs numéraux comme ceux de couleur ou des noms de la semaine suivant qu’ils… Tout cela m’aurait rendu service.
Le féminin des adjectifs passera-t-il à la trappe aussi un jour ?
Pourra-t-on dire indifféremment comme nos voisins d’outre-Manche : il est beau ou elle est beau ?
Ah j’allais oublier est-il plus simple d’écrire un-million-cent que un million cent ?
Avec tout ça je crois que je ne vais plus rien écrire et aller prendre des fotos c’est plus simple.
Sans compter que cette mini révolution a un cout tout ça alors que ce n’est une nouvelle orthographe recommandée, dans ce cas, pourquoi l’éducation Nationale refait ses manuels ?
On frise le ridicul !

Publicités

18 réflexions au sujet de « La nouvel ortografe »

  1. Oh là là! Rien que d’y penser ça me rend malade.
    C’est effacer l’étymologie des mots, oublier la logique grammatical! Parce que beaucoup de règles ont un sens caché, passé mais un sens et l’apprendre permet de comprendre!
    Alors je serai réac ou rebelle ! Je ne veux pas perdre le sens des mots…Il est trop précieux!
    Bises et Merci pour ce billet

    Aimé par 2 people

    1. Il y a tout un tas de règles que nous avons eu du mal à apprendre et sur lesquelles cette nouvelle orthographe revient, il y a de quoi se rebeller.
      Mais ce qui me met le plus en colère ce sont toutes ces corrections et rééditions de bouquins que fait l’Educ Nat, d’aucuns diront oui mais ça relance l’économie (des éditeurs) mais quant à moi je dirai simplement continuons à creuser le trou de la dette publique !
      Bonne journée Emilie. 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Alors que mon fils faisait ses devoirs en début d’année scolaire je l’ai corrigé sur l’orthographe d’un verbe conjugué terminant par ETER Il m’a dit qu’il y avait une réforme (de 1990) et m’a sorti…un polycopié…pour me l’expliquer!
        Les éditeurs devraient s’intéresser aux blogueurs pour relancer leur economie😂😉😂

        Aimé par 1 personne

  2. Et zut, j’ai perdu mon com.
    Tu as été plus rapide que moi sur ce coup-là, Jean-Charles !
    J’ai très envie d’en faire tout un billet également mais je n’ai pas pris le temps. Quand je le ferai, je traboulerai avec toi. Ce sera un plaisir pour moi 😉
    Pontoise, je suis aussi…
    CCC dis-tu ? Mais ils s’en fichent complètement, c’est notre argent qu’ils gaspillent. Et ces nouvelles règles vont peut être simplifier la vie de NVB 🙄
    Ce qui me console, c’est que les Nénufars noirs de Michel BUSSI, ph ou pas, resteront un beau roman 😆
    Ton billet est excellent.
    Gros bisous

    J'aime

    1. Merci Soene.
      Mais tu peux aussi écrire là-dessus parce qu’il y a beaucoup à en dire J’ai essayé plusieurs fois d’écrire mais ça ne venait pas. Mon idée est d’écrire un texte avec un maximum de mots de cette nouvel orthographe.
      Bises à bientôt.
      Tu es à Pontoise ,

      J'aime

  3. Que de panique mes bons zamis ! J’emploie cette nouvelle orthographe (soit dit en passant, elle existe depuis les années 90) et personne ne l’a remarqué. Je l’assure, ce n’est pas si terrifiant que ça. Oui, il y a des tirets entre tous les numéraux. Et alors, c’est bien plus simple qu’entre les dizaines et les unités. Je rappelle tout de même qu’il n’y a absolument rien de très logique dans les règles de grammaire imposées (et changées) au fil des siècles sans que ça remue trop la planète. La seule chose logique est que la langue est faite pour être comprise, les textes pour exprimer sa pensée le plus justement du monde. De là à trouver la règle des participes passés logique… Sûrement pas. Je déplore avec Jean-Charles que la réforme de l’orthographe n’ait pas été plus loin. Jetez-y un œil sur cette réforme (sur mon site par exemple, nièk, nièk, pour la pub, c’est gratuit). Et où a-t-on vu que foto pouvait à présent s’écrire photo ? Ben non… Quant à l’accent circonflexe, on n’y touche pas : dans aucune forme du passé simple par exemple et dans aucun mot le présentant sur les voyelles a, o et e. Il n’y a que sur « i » et « u » que ça disparait sauf dans les cas d’homographie tels que « du » et « dû », par exemple. Je peux vous donner ainsi un petit cours accéléré pour qui veut ! Je la défends, cette réforme : c’est tout de même la preuve que c’est une langue qui vit. Elle serait morte comme le latin, il n’y aurait pas de réforme !

    J'aime

    1. Je n’ai pas vraiment de panique, je m’interroge juste à savoir si cette réforme à vraiment une utilité.
      Je n’ai pas lu que « foto » faisait partie de cette réforme effectivement pourtant ce fut un débat au moment où monsieur Jack Lang était ministre de la culture, c’est pourquoi je l’ai cité.
      Ce qui me surprend c’est que ce ne sont que recommandations et que L’Éducation Nationale en fait une obligation puisqu’elle remplace l’une par l’autre.
      Je sais que les réformes sont la transcription du langage mais faut avoir une bonne oreille pour entendre la différence entre paraître et paraitre.
      je conçois que l’âge (l’age) puisse faire de moi un réactionnaire concernant ce sujet précis mais je doute que les Académiciens un jour emploient « Nique ta mère. »
      Miche Tournier écrivait en 1990: « Il suffirait de décider qu’il n’y a plus de fautes. Là, ce serait une vraie réforme. Il n’y a pas plus de raisons d’obliger les gens à écrire selon des règles que de décréter que certains vêtements sont élégants, et d’autres pas. L’orthographe n’est que la façon dont chacun écrit le français.
      J’envoie mes manuscrits à mon éditeur avec l’orthographe qui me convient. J’y mets en particulier beaucoup d’accents circonflexes, j’en invente parfois, comme dans le mot «bâteau», que je trouve beaucoup plus joli avec cette petite mouette qui plane au-dessus. »
      Mais j’irai voir sur ton blog.
      ;k-)

      J'aime

  4. Moi aussi, tu penses, je mijote un billet…
    Oui je suis une maitresse toute nue, sans mon « chapeau » comme disent les petits…Bon on ne va pas se plaindre de la nudité, hein ? mais quand même…
    Tu as raison, c’est rageant d’avoir passé les deux tiers de ma vie à enseigner un truc dont tout le monde se contrefiche…au point d’institutionnaliser l’erreur…
    En orthographe, c’est tolérance zéro, ou rien. Ou alors on abolit purement et simplement l’orthographe…
    Mais une orthographe « tolérée » me fait le même effet que la « croissance négative » ou la « discrimination positive ». Un sabir de politicards démagos en mal de voix.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

    1. C’est à toi que je pensais avec le circonflexe… Et tu l’as relevé.
      Je suppose que le billet que tu écriras sera différent du mien donc bienvenu à lui.
      Comme précédemment, Ça a changé ça ? precédament c’est plus rue et plus fasile.
      Tournier dit : « Il suffirait de décider qu’il n’y a plus de fautes. Là, ce serait une vraie réforme. Il n’y a pas plus de raisons d’obliger les gens à écrire selon des règles que de décréter que certains vêtements sont élégants, et d’autres pas. L’orthographe n’est que la façon dont chacun écrit le français.
      J’envoie mes manuscrits à mon éditeur avec l’orthographe qui me convient. J’y mets en particulier beaucoup d’accents circonflexes, j’en invente parfois, comme dans le mot «bâteau», que je trouve beaucoup plus joli avec cette petite mouette qui plane au-dessus. »
      trop fort, tes poils cérissent ?
      Bisous Prof. 😛

      J'aime

  5. J’adore Tournier, je le vénère ! Il reste présent évidemment par ses livres bien que disparu avec la série des Michel. Mais je le contredis sur ce sujet : si chacun se met à écrire comme il veut, on ne se comprendra plus. Tout simplement. Déjà, je ne comprends rien aux SMS de mes enfants avec toutes les abréviations ! Mais il pouvait faire ce qu’il voulait, lui, Michel le Grand. C’était un tout tout grand majuscule ! Et pour bâteau, c’est peut-être la seule chose que j’ai en commun avec lui, à part ses livres qui sont nôtres quand on s’en empare…

    Aimé par 1 personne

    1. On non tu te trompes Le Grand ne s’appelait pas Michel mais Alexandre et le petit Claude chanta Alexandr’hi Alexandr’ha
      Je dis n’importe quoi, je fais tout ça qu’on me dit…. »
      Revenons à nos moutons, à l’orthographe et si je suis autant hérissé c’est que j’ai mis des années, voire des décennies à comprendre un certain nombre de choses et que ces choses sont remises en question pour une logique que je trouve pas forcement logique.

      J'aime

          1. Je viens de le lire. Il est tout à fait exact que l’Académie française n’a rien à voir avec les linguistes et grammairiens qui font les normes de la langue. Le reste aussi est vrai : c’est minime comme changements et les deux orthographes continuent à être admises dans les écoles. Mais évidemment, comme les fautes existent et que c’est déjà difficile d’en appliquer une seule, on se retrouve parfois avec des variantes bizarres et les profs ne savent plus eux-mêmes sur quel pied danser. Mais c’est à eux de bosser pour améliorer leur orthographe (déplorable car on ne l’enseigne plus systématiquement ! Il n’y a plus dans les écoles de réels cours de grammaires avec dictées et exercices, c’est pratiquement interdit !). Bref, l’orthographe est tout de même un combat pour tous et tous ne sortiront pas gagnants !

            J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s