Beatrice Bougredane

Le thème des impromptus 

Béatrice Bougredane s’est réjouie à la lecture de tous « les petits riens » confiés toute cette semaine.
Comment ? Vous ne connaissez pas Béatrice Bougredane ?
Elle est pourtant connue depuis vingt ans dans la France entière…

Alors à vous de raconter !

De Bougredane je suis béat !
Depuis ma plus tendre enfance je regarde ses contours. Elle me fait rêver.
Elle le sait.
Sa pudeur n’a d’égale que ma timidité. Plus je me cache les yeux plus elle me montre son intimité.
Il y a bien longtemps qu’on s’est couché dans les foins. Certes je l’ai broutée avec envie, passion.
Ce qu’on partage ?
L’herbe verte.
À poils l’un à côté de l’autre.
J’en ai le tournis.
C’est vrai qu’elle est aussi belle que sa mère sinon plus. Je ne lui dis jamais même quand je fourre ma langue au fond de son oreille.
Elle n’est pas aussi passive que ça.
Bougredane.
J’en jouis.
Elle aime les assauts quand elle a décidé.
Nature is nature.
Lorsque j’entreprends d’un sabot bien ajusté elle me sonne.
Bougredane.
C’est une femelle bien sût !
Quelles courbes.
Je suis ébahi.
Elle pète et ça me surprend.
Quelle ânesse !
J’en suis béat.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Beatrice Bougredane »

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s