Le rallye pédestre

La consigne de la semaine aux Impromptus littéraires

des personnages :     un grand-père et un enfant
une profession :        clown
une période :             1914
des lieux :                   le département du  Rhône

un bâtiment :             un pont
un objet :                    un pendentif
un animal :                 un  lapin

et  n’oubliez pas de placer la phrase
«  et pourtant, je t’avais prévenu(e) »

3241882-4642035Le rendez-vous était pris pour le 2ème rallye pédestre du bois de Vincennes. Dans chaque équipage il devait y avoir un grand-père et un enfant, aucun lien de parenté n’était requis. Par équipe de quatre personnes, le jeu consistait à se rendre du Parc Zoologique à l’Hippodrome à l’aide d’une feuille de route, de passer par les sept points de contrôle et de résoudre les énigmes.
À neuf ans j’accompagnais donc mon grand-père, Lionel un de mes oncles et Nadège ma cousine. Nous formions l’une des dix équipes réunies pour ce deuxième challenge, seuls les plus rapides et les plus érudits seront récompensés.

Les lots attribués figuraient sur un trépied à côté de la table de départ.
1ère prix : Un week-end à Disneyland avec une nuitée d’hôtel pour 4 personnes.
2ème prix : Un week-end au Parc Astérix avec une nuitée d’hôtel pour 4 personnes.
3ème prix : Une loge pour 4 personnes au Cirque Phénix et des bons cadeaux ToysRus.
Les autres participants seront chaleureusement remerciés.
Nous souhaitons à tous une excellente journée.

Les départs s’effectuaient à 6 minutes les uns des autres à partir de 13h30. Nous partîmes à 13h54 après que la feuille de route nous fût remise. Pour la 1ère étape nous devions nous rendre au Kiosque romantique sur l’île de Reuilly. Grand-père marchait avec des cannes de marche nordique et rompu à cet exercice il filait bon train. Nadège râlait tandis que moi du haut de mes neuf ans je devais courir pour m’ajuster de temps en temps. Bien évidemment grand-père têtu prit la mauvaise direction et il fallut soit revenir en arrière soit faire le tour complet du lac, l’ambiance était légèrement crispée.
Alors que Samuel émargeait la feuille de passage, l’indice pour trouver la réponse était « Le clown a donné son nom à un cirque ». L’oncle Samuel répondit à la question.

Le deuxième relais était au Stade-Vélodrome Jacques Anquetil, l’oncle Samuel crut bon de sortir la carte du bois pour ne pas prendre une mauvaise direction. Grand-père fut rageur qu’on ne lui fît pas confiance et partit devant en bougonnant. Une fois la direction trouvé alors que l’aïeul s’en allait du mauvais côté nous dûmes le rappeler afin qu’il nous rejoignît. Nous espérions que lorsqu’il faisait ses randonnées seul il trouvait ses repères facilement. Quoi qu’il en soit nous connaissions tous son sens de l’orientation assez aléatoire et son caractère de cochon. Au deuxième pointage la question était « Cet homme politique assassiné le 31 juillet 1914 à fondé le quotidien l’Humanité et s’est impliqué dans la défense des mineurs de Carmaux ainsi que celle du capitaine Dreyfus ». C’est grand-père qui donna la réponse.

En contemplant la carte la troisième étape fixée au pied du Donjon du Château de Vincennes allait être plus longue. Le grand-père toujours aussi alerte et boudeur alignait ses bâtons avec la régularité d’un métronome et tous les trois nous étions étonnés de le voir crapahuter avec autant de vivacité. Nous l’aimions notre pépère lui et ses imperfections. Chacun entama la bouteille d’eau qu’il portait dans son sac à dos. Heureusement le temps était au beau fixe. À la sortie du bois, les remparts de la forteresse s’affichaient majestueux, dans l’enceinte du château sur la gauche le donjon de Charles V s’érigeait à 52 mètres du sol, face à lui la Sainte-Chapelle ne dépareillait pas.
La question n’avait aucun rapport avec l’environnement elle portait sur les festivités du département du Rhône mondialement connues : « Dans la dernière décade de novembre un cru populaire est l’occasion de festivités, quelle est cette célébration ? » Je n’avais répondu à aucune des questions jusqu’alors c’est pourquoi je lançais sans réfléchir « Coca-Cola » mais aussitôt l’oncle Lionel rectifia.

Du château au lac des Minimes grand-père n’avait pas perdu son pas. Il croqua dans une pomme et ses bâtons rouge et jaune me lançaient des éclairs. Soit, j’étais fatigué. L’oncle Samuel et Nadège ma cousine me prirent les mains pour m’entraîner dans leur sillage. L’oncle suivait le chemin sur la carte pas question de céder aux injonctions du grand-père. Après avoir regardé les canards et les cygnes nagés sur le lac nous rejoignîmes le Relais de la Porte Jaune. Après l’émargement de la feuille de passage la question me laissa pantois « Quel est le pont bâtit sur trois niveaux au Ier siècle après J.-C. qui enjambe la Gardon. » Samuel donna la réponse.

Mes jambes pesaient dix tonnes. Si les choses me semblaient drôles au début ça n’était plus le cas. Je me mis à chouiner puis à faire ma mauvaise tête alors qu’il fallait atteindre l’île Fanac à Joinville sur les bords de la Marne. Depios le pont nous descendîmes par les escaliers car l’ascenseur était en maintenance. Devant le club d’aviron les deux préposés au pointage nous délivrèrent l’avant dernière énigme, définition sortie du Larousse : « Bijou que l’on porte suspendu à une chaîne de cou ». Je donnai la réponse fier comme Artaban.

Grand-père insista pour remonter sur le pont par l’escalier plutôt qu’attendre une demi-heure que l’ascenseur soit remis en service. A mi-hauteur il montra des signes de faiblesse. L’oncle Samuel lui dit gentiment « Je t’avais prévenu mais une fois encore tu n’en fais qu’à ta tête. »  Il le porta sur son dos, ahana comme un bûcheron pendant l’escalade puis sur le pont s’appuya sur la rambarde pour reprendre son souffle. Nous devions nous diriger vers l’Hippodrome pour effectuer le dernier pointage et répondre à la dernière énigme. « Tu crois qu’on va gagner demandai-je à ma cousine ? » Elle fit la moue en guise réponse.
Il y avait du monde au champ de courses et les chevaux courraient sous les encouragements des parieurs déchaînés. J’étais scotché derrière les grilles. La dernière question ne m’intéressait plus. Pourtant la définition n’était pas si difficile que ça « Rendez-vous non respecté par une personne. »

Au classement général nous étions dixième, partis en cinquième position nous sommes arrivés les derniers. Si toutes les réponses aux énigmes étaient bonnes seule la première réponse comptait et le « Coca-Cola » que j’avais bêtement lancé nous avait valu un réponse fausse. J’étais honteux et désolé mais mon grand-père me dit « T’inquiète pas je t’emmènerai à Disneyland. »

Les résultats énigmes par énigmes :
1/ Le clown a donné son nom à un cirque : Achille Zavatta
2/ Homme politique fondateur de l’Humanité : Jean-Jaurès
3/ Quel est le pont bâtit sur trois niveaux au Ier siècle après J.-C. qui enjambe la Gardon:Le pont du Gard.
4/ Bijou que l’on porte suspendu à une chaîne de cou : Un pendentif
5/ Rendez-vous non respecté par une personne : Un lapin.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le rallye pédestre »

  1. J’ai adoré cette marche entrainante et très drôle. Le coup du lapin m’a beaucoup plu aussi et c’est un bonheur de voir comment les huit éléments de cette semaine sont traités de manière aussi diverse et variée. Vous avez le prix de l’originalité ! et sans voyage à Disneyland (y a trop de monde en cette saison ! ).

    J'aime

  2. j’en ai mal aux pattes de cette randonnée. Ça n’en finissait plus ! Mais les lots étaient attrayants, ils en valaient bien quelques courbatures ! Bravo Fred, tu as bien mérité le prix de l’originalité.

    J'aime

  3. Juste un petit mot pour te demander si tout va bien…
    On n’aime pas quand un aminaute reste trop longtemps sans écrire…et sans avoir mis son blog en pause officiellement…
    Rien de grave j’espère
    Kiss
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s