Aujourd’hui comme un avis à la population 4

J’étais fiché devant l’église, figé aussi. Par les portes grandes ouvertes de l’édifice, l’orgue dispensait son cantique funèbre comme un avis à la population.
Pas au mieux dans ma tête, des larmes de compassion me saisirent devant le cortège funèbre. J’ignorai pourtant qui était le défunt mais qui pourrait m’empêcher de pleurer quelqu’un que je ne connaissais pas ?
Il fallait me ressaisir mais prostré au fond de l’église je me laissais aller, trop de désillusion depuis longtemps contenue se déversait.
Je n’ai pas senti qu’on s’approchait de moi mais le mouchoir qu’on me tendit sentait le Chanel.
J’étais curieux.

Écrit sur le vif : Oui
Pas plus de 100 mots : 100 bravo !

Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici. Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Ils participent : La jument verte, Passion Culture, En cent mots, les petits cahiers d’Émilie, Mijo espace,

Publicités

9 réflexions au sujet de « Aujourd’hui comme un avis à la population 4 »

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s