Aujourd’hui dans les poches

Il arpente l’asphalte Le temps est gris, il a rabattu la capuche de son sweater sur sa tête. Il se cache des regards qu’il ne peut supporter. Il est juste propre, trois jours qu’il est allé aux bains-douches de la commune. Il s’est habitué à ses odeurs de raton laveur mais il évite de s’approcher trop près des autres.
Il ne fait pas la manche, trop de dignité et son éducation rigide l’en empêche. Plutôt crever que de demander.
Dans ses poches ne traîne que des poussières de cuivre des centimes d’euros qu’il ramasse dans le caniveau. Elle est loin la fortune de Picsou.

Écrit sur le vif : Oui
Pas plus de 100 mots : 104  waouh !
Suivi de la consigne : Oui

Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici. Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Aujourd’hui dans les poches »

  1. Un homme fier ! Espérons qu’il trouvera bonne fortune bientôt… ça me rappelle ľhistoire ďun gars parti de rien presque sdf et qui devient un riche businessman, aux USA, écrit par Horatio Alger (il me semble.)

    J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s