Aujourd’hui beaucoup trop 147/365

Beaucoup trop d’idées qui trottent dans la tête.
Beaucoup trop de désirs inassouvis.
Beaucoup trop de choses à faire avant de n’avoir plus le temps.
Beaucoup trop de blessures mal pansées.
Beaucoup trop de pensées inavouables.
Beaucoup trop de rires retenus.
Beaucoup trop de mots mal écrits ou mal exprimés.
Beaucoup trop de temps à se justifier pour ceci ou cela.
Beaucoup trop d’espoirs perdus.
Beaucoup trop….
Je me demande parfois si la vie n’est pas beaucoup trop difficile.

url

Écrit sur le vif : Oui
Pas plus de 100 mots : 79
Élément réel de la journée : Oui
Suivi de la consigne : oui.

Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici. Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Ils participent : La jument verte, Destinée de pacotilles, Martine , Un esprit sain dans un corps sage, Les lectures d’asphodèle, Les mots de la fin, Passion Culture, En cent mots Prudence Petitpas, les petits cahiers d’Émilie

Publicités

21 réflexions au sujet de « Aujourd’hui beaucoup trop 147/365 »

  1. En te lisant, je me disais que « BEAUCOUP » est l’association de deux mots, dont, dans notre langue, je ne comprenais pas l’union. Alors je m’en suis allée chercher et voici ce que j’ai trouvé :
    au XIII° siècle, ce mot était utilisé sous la forme « biau cop » « grande et belle chose ». Nous l’avons quand même un peu dévoyé !

    J'aime

  2. Oh My God, c’est du délire ici !!! 😆 Je ferme les yeux, l’image est insoutenable, haaa, arrêtez le lait Messieurs ! Le texte est triste mais très beau ! L’image finale…je sors !!! 😆

    J'aime

    1. Lisa tu es effrayée par mon sextoy, désolé il fallait que tu vois avant nos épousailles. Rassure-toi ça ne marche pas à piles mais avec quatre j’ai de la ressource et je fais du cardio-training chaque jour. 😆 😮

      Aimé par 1 personne

        1. Célestine j’ai passé quelques étés à travailler au cul des vaches durant mon adolescence j’ai sûrement été élevé au lait transgénique. Imagine le bordel pour mettre tout ça dans un pantalon !

          J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s