Aujourd’hui pour de semblant 126/365

urlJ’ai enfilé hier soir ma tenue de Don Diegue et joué le père de Rodrigue, dans une pièce de Corneille qui m’est chère. Ce n’est évidemment pas ma première prestation du genre et depuis ma 4ème je récite le monologue : « Oh rage : Oh désespoir ! Oh vieillesse ennemie ! » avec ferveur. Je me dis que maintenant ce soliloque me colle au corps alors qu’à l’époque… J’ai justifié mon redoublement rien que pour avoir le plaisir de répéter le Cid.
Je n’ai pas flanché un seul instant. Je me suis trouvé bien meilleur qu’à 15 ans si ce n’est que « Mon bras qui tant de fois a sauvé cet empire, Tant de fois affermi le trône de son roi,  » s’est mis tremblé et a lâché son épée. J’étais consterné !
Heureusement ça n’était que du semblant, du faux. Une tirade qui me hante et que je déclame inlassablement.

Écrit sur le vif : Oui
Ok Pas plus de 100 mots : 150  😳
Élément réel de la journée : Pas du tout hihihihi
Suivi de la consigne : Oui

Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici. Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Ils participent : La jument verte, Destinée de pacotilles, Litter’auteurs, Un esprit sain dans un corps sage, Les mots autographes, Les lectures d’asphodèle, Les mots de la fin , Des mots et des images, Passion Culture, Rebecca Zartarian-Arabian, Celestine, Prudence Petitpas

Publicités

6 réflexions au sujet de « Aujourd’hui pour de semblant 126/365 »

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s