Aujourd’hui certitude absolue 48/365

Aujourd’hui je n’ai pas la certitude absolue qu’un jour j’écrirai un roman. Entre l’envie et l’exécution il y a un fossé difficile à franchir. À l’évidence si j’aime poser les mots sur la page blanche de mon ordinateur jusqu’à leurs donner un sens, je ne sais pas me projeter dans une histoire à long terme.

Ma seule conviction est que j’aime les mots. J’aime les assembler, j’aime qu’ils provoquent des rires ou des larmes.

Que je sois capable de violence ou d’émotion dans mes textes dépend de mon état d’esprit au moment de l’écriture.

Vos témoignages sont mes sucreries.

9782020345538

Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici.

Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Publicités

35 réflexions au sujet de « Aujourd’hui certitude absolue 48/365 »

  1. Tu vas finir obèse Choupi ! Je ne laisserai qu’un seul commentaire par billet dorénavant ! Et je ne parle même pas du diabète ! 🙄 Comment peut-on avoir des certitudes « absolues » ??? Bon, on en a quelques unes, certes, mais, méfions-nous de nous avant de nous méfier des autres, il a raison Desproges, forcément ! 😉

    J'aime

  2. J’ai un profond respect et une grande admiration pour les personnes qui arrivent à écrire un roman. Tant de détails, de précision, de réflexion, et surtout… de patience : je crois bien ne pas en être capable. En tout cas j’espère que tu sauteras le pas !

    J'aime

    1. Je viens de découvrir ce commentaire là où il n’aurait pas dû être vas savoir pourquoi !
      Ecrire un roman est quelque chose d’extrêmement difficile d’abord parce qu’il faut de la discipline, de la rigueur et un plan. Et tout ce que tu cites très justement. Pour l’instant je ne crois pas en être capable non plus mais je suis persuadé qu’il suffit d’un déclic pour se lancer.
      Je vais relever un défi de 50 000 mots reste à en fixer les « conditions » parce que d’une je ne veux pas oublier mon blog et continuer d’y déposer des articles et parce qu’un défi me permettra d’être plus motivé et en même temps d’avoir l’échange et le soutien.
      Merci Pauline en tout cas.

      J'aime

  3. Quant à moi, j’ai plein de certitudes absolues 😦 . Comme par exemple celle d’avoir envie d’écrire un roman. Mais pas certain que j’en suis capable. Autre certitude : je sais que ce n’est pas pour tout de suite, car je souffre de procrastination chronique. Allez, une dernière ? Je suis certain que dans moins d’un quart d’heure je serai au lit. Mais pas certain que je m’endormirai rapidement 😦 .

    J'aime

  4. C’est mignon cette déclaration. Pour progresser dans la conception d’un livre, c’est pas mal de s’informer un peu sur la structure du scénario ou l’évolution des personnages. On trouve pas mal de choses sur le web. Après il faut faire un plan et se lancer. Certains disent qu’il faut se forcer à écrire chaque jour avec des objectifs ex 500 mots. Bon courage.

    J'aime

    1. Je ne suis pas sûr d’avoir l’envergure d’un romancier. Je suis toujours admiratif quand quelqu’un écrit un livre même s’il est mauvais parce que dans tous les cas il faut le faire. Je préfère nettement quand le livre est bon.
      Le plan n’est pas si simple.
      Merci de tes encouragements Cléo ! 😉

      Aimé par 1 personne

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s