Aujourd’hui ce qui m’empêche d’écrire (25/366)

Aujourd’hui ce qui m’empêche d’écrire c’est le temps que j’occupe autrement celui que j’utilise à discuter autour de 17ème parallèle.. Je suis comme un panseur de cœur.

Je raccommode, je rassure.

J’encourage, je dispense.

Je donne du rêve, je sèche des larmes, je provoque des sourires.

En échange je reçois du bonheur, du plaisir. L’expérience que j’engrange me sert parfois pour écrire. Je décris ce que l’on m’a confié de l’autre côté de la terre, ce que j’ai vécu par personne interposée. Je ne suis que de passage, qu’une épaule du jour, j’étale un baume de tigre, je masse autour d’un pôle imaginaire.

Je me perds dans les sourires dont on me récompense.

V_tuy_n_17_ngay_va_dem_Le_17e_Parallele_jour_et_nuit_H_i_Ninh_1972-d42ba

 366 réels à prise rapide

Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici.

Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Aujourd’hui ce qui m’empêche d’écrire (25/366) »

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s