Aujourd’hui dégoût et des couleurs (21/366)

1243988880Quel dégoût !

Comme un fiel vert de bile, gras, onctueux, collant au corps et incitant de nouveau le haut le cœur.

Je suis surpris, choqué. Je me suis fait rouler dans la farine.

Je hoquète. J’éructe.

Je savais qu’internet et les réseaux sociaux il fallait s’en méfier comme la peste mais entre le savoir et le mettre en action… il y a une marge !

Je viens de comprendre que depuis huit mois on me mène en bateau, Que pas un  seul de nos échanges n’a été vrai, que l’aspect, le nom, le cadre de vie, la qualité, tout cela était faux.

Dure réalité !

« Le goût est fait de mille dégoûts » Paul Valéry 

 366 réels à prise rapide

Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici.

Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Publicités

18 réflexions au sujet de « Aujourd’hui dégoût et des couleurs (21/366) »

  1. beh pourquoi ils font çà ces cons ou connes ? çà sert à quoi ? Pff.. Allez, nous les vrais poilus bedonnants, sans dents, on est là. Comme je dis à mon fils, ce qui compte, c’est l’hygiène, après, on s’en fout 🙂 Kristel

    J'aime

    1. Je n’imaginais pas que ça pouvait exister de mentir pendant aussi longtemps, je suis tombé de haut. Il ne s’agissait pas d’une relation de cul mais de nanas (3) que j’appréciais au fil du temps. Juste le fait d’être trompé et de découvrir que rien n’est vrai.
      merci à toi K. Bises. 😉

      J'aime

  2. En lisant ton texte, je n’imaginais pas un seul instant que tu étais dans la réalité vraie… je penchais plutôt dans le versant d’une réalité fictionnelle. C’est ton commentaire qui m’a fait écarquiller les yeux. Il s’agit donc d’une réalité virtuelle qui s’est avérée trompeuse. Berk…

    J'aime

    1. Il s’agit de ma réalité virtuelle en effet… Elles viennent de me dire qu’elles n’allaient quand même pas raconter leur vie sur le net et je leur ai donc demandé ce qu’elles faisaient sur les réseaux sociaux .
      Je n’ai pas eu de réponse.

      J'aime

  3. Je crois savoir de quoi tu veux parler et j’aurais tendance à avoir la même réaction que Marla, à savoir que tu frises la crise d’adolescence si tu crois à certaines « choses » du Net ! Le mensonge y est si facile quand on n’a ni âme ni conscience ! Pense aux « vrais » ami(e)s qui te restent fidèles et t’aiment tel que tu es, sans tricher, sans promettre la lune (surtout pas^^) , seulement des petits éclats d’étoiles de ci de là et c’est déjà pas mal !!! Bises Choupi !♥

    J'aime

    1. Certainement que je reste en pleine crise d’adolescence à certains égards et à d’autres. Que tu ne dises pas toute ta vérité à des gens que tu côtoies je le conçois mais depuis presque 8 mois je passais 6 à 7 heures par jours au « chat » avec elles donc je pensais les connaître un peu mais j’étais à mille lieues de la vérité.
      C’est la vie comme on dit.
      Je t’appellerai prochainement. Bises.

      J'aime

  4. Coucou Jean-Charles 🙂
    En espérant que tu ne laisses pas trop de plumes dans cette mésaventure …
    Bises 🙂
    Que la force soit avec toi (c’est le thème de demain je crois la force :-)) ou après demain …des fois je mélange …

    J'aime

    1. Salut Val je me semble juste blessé, floué… Je ne pensais pas qu’on puisse être aussi machiavélique mais voilà !
      Je n’ai pas encore regardé les sujets des jours à venir.
      La force je l’aurai…je me casse tellement la gueule que je vais finir par rebondir.
      Bonne nuit.

      J'aime

    1. Parce que ça m’a été confirmé et que l’une des 3 intéressées m’a dit qu’aucune d’elles ne parleraient de sa vie sur le net.
      Ce ne sont que de pauvres petites filles riches, oisives et très pieuses dont la kalachnikov est le mensonge.

      J'aime

    1. Tu sais les évènements se suivent et se ressemblent. Je suis sur la pente descendante mais je sais que quand j’aurai touché le fond , je vais rebondir et repartir « il suffirait de presque rien. »

      J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s