Aujourd’hui (hier) Film dont je suis le héros (17/366)

pinocchioAujourd’hui j’ai le pif un peu trop rouge, j’imagine déjà vos commentaires. Non Gepetto n’a pas forcé sur la peinture et moi non plus sur le whisky.

En fait j’ai un gros rhume, et je pourrai faire comme dans la forêt landaise, me promener avec un récipient pour récupérer la résine. J’entends tout, je sais déjà ce que vous pensez.

J’ai croisé Rocco dans l’atelier de Gepetto, il a fait une fixation sur mon tarin, il a piqué une colère verte, il a bousculé mon père, jaloux comme une teigne de monappendice.

Si je n’avais pas rencontré cette maléfique madame Flambeau je n’aurais été ce petit personnage en bois

———————————————————————————————————-

366 réels à prise rapide

Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici.

Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Aujourd’hui (hier) Film dont je suis le héros (17/366) »

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s