Aujourd’hui surprise ! (7/366)

imagesCe soir c’est hommage. Je ne sais pas ce que je pourrais écrire, je suis choqué,  la surprise est telle qu’elle me laisse sans voix.

Charlie représente la contestation, des Wolinski, Choron ou Cabu nous ont ouvert les yeux, éveillé à la contestation, dénoncé à leur manière ce que chacun pensait tout bas.

Je suis blessé, offensé, la France est une terre d’expression où la libre pensée est reconnue, tolérée. Difficile de ne pas faire d’amalgame.

Je pleure la contestation, sans voix. Y a-t-il un seul Dieu qui prône le meurtre, l’assassinat ? Ces assassins ont-ils compris ce qu’ils ont fait ?

J’ai mal.

Difficile de penser à toi Jean sans penser à Mano, chacun à ses moments dans ma vie, bande d’artiste !

J’AI HONTE !

mort-du-chanteur-mano-solo-46-ans

Cabu et son fils Mano  tous deux assassinés par la vie

 Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici.

Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Aujourd’hui surprise ! (7/366) »

  1. De mon Québec lointain mais si près à la fois, je partage ce chagrin et cette souffrance… Une telle violence constitue un acte inhumain qui révèle un fléau malheureusement universel et qui nous concerne tous, l’intolérance…

    Tout ce mépris et ces contraintes à la liberté d’expression la plus fondamentale montrent bien l’obscurantisme qui nous guette. Ça me fait mal en dedans… dans quel monde nos enfants vont-ils évoluer? Sans oublier cette nausée, ce goût amer au fond de ma gorge, que je ressens lorsque je constate que, dans un monde prétendument « politiquement correct », il soit devenu impossible d’exprimer librement nos idées et nos opinions dans le respect de l’autre, sans craindre d’en mourir…

    C’est mon coeur que j’offre aujourd’hui. Il n’y aura jamais trop d’amour dans ce monde pour pallier à la brutalité des hommes…

    J'aime

  2. La tristesse a envahi nos corps et nos cœurs….
    La disparition de 12 personnes pour l’anéantissement de la Liberté mais NON, surtout pas !
    Comme toi, la même idée a traversé mon esprit : Cabu a rythmé mon enfance de ses dessins et pas de Cabu sans Mano qui, même s’il n’est plus là, rythme encore ma vie et ce, depuis 20 ans par ses chansons et ses prises de position.
    « Je Suis Charlie » et « l’Internationale du Sha lalalala » des mots forts et fédérateurs pour deux disparus qui ont rejoint les ☆ ☆ ☆ ☆

    Aimé par 1 personne

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s