Aujourd’hui que deviendra un enfant plus tard (6/366)

L’une des questions que l’on peut se poser à la lecture de Au sud de la frontière… est : Que deviendra cet enfant plus tard lorsque Hajime, douze ans, est abandonné par Shimamoto-san qui lui a tout appris, de la musique à la sensualité ?

On peut aussi s’interroger quand L’incolore Tsukuru se retrouve seul à Tokyo, rejeté par ses quatre amis sans explication et qu’il se laisse mourir insidieusement.

Et l’incontournable Kafka qui forge son moi au fil de sa quête initiatique…

Décidément monsieur Murakami tu pousses son lecteur au questionnement à chacun de tes opus et tu réussis avec brio, quel talent !

il_340x270.647924055_75az

 Il s’agit d’exercices de style proposés par Raymond Queneau, à savoir écrire un texte chaque jour commençant par « Aujourd’hui » avec un thème que l’on trouve ici.

Les consignes sont assez simples; il faut écrire sur le vif, pas plus de cent mots, le texte doit être vrai et suivre la thématique.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Aujourd’hui que deviendra un enfant plus tard (6/366) »

  1. Pour Kafka sur le rivage, à la fin de ma lecture , je n’étais qa moitié convaincue … Par contre, maintenant avec le recul, je l’apprécie plus et me souviens de l’histoire comme si je l’avais lu hier …
    Bonne question : qu’est devenu Kafka ?
    Bonne soirée Jean Charles

    J'aime

    1. Eh oui encore et toujours Murakami qui m’emmène chaque fois dans ses transgressions. Je suis complètement « fan » de son écriture et j’adhère complètement à ce qu’il écrit.
      On a tous nos lubies.
      bonne journée pt’i gars ! 😉

      J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s