Un Père Noël malgré lui

Les gosses du quartier n’en reviennent pas de ces illuminations qui donnent un air de fête à la cité. A voir les visages réjouis il est facile de deviner que la mairie à tapé dans le mille.
Si seulement quelques flocons pouvaient tomber la nuit de Noël ce serait une réussite totale mais hélas seule la pluie fait son œuvre et la neige même en montagne n’est qu’illusion. Les temps changent !
Ici en banlieue, à deux pas de la cité, un canon à neige est installé. Une descente de quelques deux cents mètres permet aux moins favorisés de s’initier aux plaisirs de la glisse. Rien qu’à entendre les cris de joie il est facile de comprendre que chacun s’amuse.
Un petit moutard, engoncé dans un anorak orange, après être descendu autant sur les fesses que sur les skis, se tourne vers celle qui semble être sa sœur aînée et lui fait un signe de victoire. Elle sourit autant que lui, elle est totalement heureuse de le voir s’amuser.
Après la descente évidemment l’attente aux pieds des escaliers, pour remonter sur la piste, est inéluctable mais le plaisir se mérite. Et c’est là où les enfants se chamaillent, où les paroles dépassent parfois la pensée ou les pieds et les poings se mettent à l’œuvre.
Plus loin dans une espèce de cabane en bois le Père Noël attend les chérubins pour quelques photos en sa compagnie. Seul pour le moment, il a enlevé ses bottes et repose ses pieds sur les bords de l’âtre. Une cheminée synthétique diffuse une douce température mais dégage néanmoins un peu de chaleur au moins autant qu’un chauffage d’appoint.
pinup_194Le Père Noël est dans une torpeur apathique. Il se repose de ses insomnies et se réjouit à l’avance des agapes à venir. Il aime faire bombance. Il apprécie les excès en tous genres même et surtout ceux qui se jouent à deux.
Il est intrigué lorsqu’une Mère Noël, le visage dissimulé derrière sa mantille, le surprend dans ces rêves bonhommes. Elle veut être photographiée sur ses genoux, aussi nue que la Vénus de Botticelli. Elle est dans la démesure et le brave homme ne se sent pas le courage de la décevoir.
Il ne peut que donner son accord à l’invitation qui lui est faite. La fuite en avant n’est pas son truc. Il ne s’emballe pas, il sait pertinemment que ce n’est pas l’heure de mettre le petit Jésus dans la crèche.
Elle a le cheveu aussi roux que le modèle du tableau. Il est égrillard, dès qu’elle enlève son manteau rouge, quelque chose lui dit que c’est une vraie rouquine. Elle a le corps lourd, planté comme il aime, pour lui c’est la quintessence de l’amour.
Il s’empourpre, ne veut surtout pas profiter de l’occasion. Il doit rester digne. Il est là pour la joie des enfants si l’un d’entre eux veut se faire photographier…
« Papa Noël » dit la voix qui insiste « Papa Noël » juste un peu plus fort. On le secoue. Il est béat.
Lorsqu’il ouvre ses yeux verdâtres avec difficulté le Père Noël est confronté à une horde d’enfants qui le contemple en souriant, le retour à la réalité est bien difficile.

Écrit pour L’atelier d’écriture d’Asphodèle : les plumes

Les plumes J’ai utilisé la

Liste 1 :
Insomnie, torpeur, flocon, inéluctable, agapes, fuite, cheminée, démesure, verdâtre, orange, mantille, victoire, illumination, attente, invitation, emballer, courage, chauffage, réussite, enfant, parole, quartier, quintessence, quelconque.

Publicités

40 réflexions au sujet de « Un Père Noël malgré lui »

      1. Je vais venir relire Choupi, je réponds seulement à mes comms, j’ai été très prise et surtout je voulais laisser Emilie répondre d’abord, qu’elle ne soit pas perdue dans le bazar habituel des commentaires !!! 😆 Bises !

        J'aime

  1. Tu sais quoi ? je n’ai vu aucun des mots de la liste…j’étais hypnotisée en fait.
    Ah la la le vieux fantasme des rousses…tu veux pas que ça énerve les brunes, à force ?
    De mes lointaines origines irlandaises, je n’ai eu que quelques éphélides hélas.

    J'aime

    1. Tant mieux si tu n’as pas vu les mots… 😀 parce que je ne les ai pas mis comme personne ne vérifie 😛 😀
      Oui j’aime bien les rousses flamboyantes avec une toison pétillante :oop: Je ne sais pas pourquoi ce fantasme.
      Ah voilà pourquoi tu es branchée Riverdance.
      Bisous.

      J'aime

    1. Oh je pense que ceux qui se déguisent en Père-Noël le font pour avoir un petit boulot et ne se posent pas de questions, vaut mieux d’ailleurs.
      Comme d’autres disent, rêver de ça n’est pas bien sérieux il faut être un peu fêler comme pour ça. 😀

      J'aime

  2. La prochaine fois que j’en croiserai un, en chair et en os, je penserai à toi et je me demanderai à quoi il pense pendant que le photographe grimace pour faire les enfants et prendre une photo 😆
    Un conte de Noël bien différent de celui de Miss Aspho assurément !
    Mais pour une fois, tu es dans la retenue (presque), la magie de Noël sans doute 😉
    J’espère que tout s’arrange un peu pour toi
    Bon dimanche et gros bisous

    J'aime

    1. Oh Soène je suis souvent dans la retenue ! 😀 J’ai suggéré simplement pas de ma faute si tu comprends tout ce que j’écris. 😀 😛
      Mais tu sais qu’avec Choupinette, nous n’écrivons pas dans le même registre, d’ailleurs la seule chose que nous partagerons, c’est le lit sans 20 ans. Et je lui chanterai ‘La femme qui est dans lit n’a plus 20 ans depuis longtemps… »
      Mes soucis sont présents, j’ai trouvé une chambre et je vais toucher le Rsa jusqu’en octobre prochain.
      Bonne semaine la gone.

      J'aime

  3. Ah ! le Père Noël faisait presque partie de la bande du Splendide, tout à coup, j’étais happée par le récit peu banal, et puis je suis tombée des nues, comme ce brave père noel, tout sage,
    que les Fêtes soient douces

    J'aime

  4. Bonjour
    Quelle tendre rencontre! Cela va être dur de ne pas repenser à cette histoire en croisant la nuée de Pères Noël qui déambulent ces jours-ci. Et la neige qui ne tombe toujours pas.
    Merci aussi pour ton commentaire.
    Emilie

    J'aime

    1. Ha ha Val, il y a souvent un moment où on sort de ses rêves sans en connaître la fin. 😀
      Mais si elle était totalement épilée il ne le saurait jamais .. 😀
      J’arrête mes « consetées » joyeux Noël 😉

      J'aime

  5. Eh oh, père Noël … faudrait voir à ne pas fantasmer comme ça ! Il y a du boulot, pas le temps de faire des guiliguilis à la jolie madame même s’il a pour jolie nom Vénus. Il n’a pas rêvé de n’importe qui, le coquin ! 😀 Bravo pour ce conte de noël qui nous plonge dans une réalité troublante !

    J'aime

      1. J’adore Marjorie ! 😀 Première fois qu’on m’appelle comme ça ! 😀 Je prends quand même, moi aussi, j’aime bien les blagues ! Enfin…celles que je comprends 😀 Je fais le désespoir de certains de mes amis qui ne me font pas toujours rire au 1/4 de tour avec leurs blagues à la .. 😀 Bises, bonnes fêtes

        Aimé par 1 personne

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s