Vous avez dit maboule ?

logoPlongée dans ses rêves elle sourit béatement. Son imaginaire lui permet de vivre une vie différente, déconnectée de la réalité. Elle se laisse guider, s’immerge, se noie dans ses illusions.
Si son quotidien est sombre, bouché ou noir, lorsqu’elle s’allonge sur le lit, que le sommeil la gagne, ses nuits deviennent des jours heureux emplis de soleil, d’un jaune rayonnant.
Parfois elle sursaute, s’éveille, crie à la farce et replonge dans sa léthargie sans demi-teinte.
Les médicaments l’abrutissent, ses hallucinations la poursuivent, l’obsèdent.
Elle sait chaque matin qu’elle a dépassé les bornes, que les ors auxquels elle songe ne sont que chimères mais c’est aussi vital pour elle qu’une bonne inspiration.
Elle a construit sa vie autour d’elle, fermant les portes, condamnant les issues, tout ça à cause d’un crétin.
Il l’a blessée, humiliée, avilie.
Elle l’aimait bien sûr mais ne comprenait pas qu’il lui renvoie ce sentiment. Elle se trouvait moche et quelconque. Elle fut surprise de son attention, s’est laissée séduire comme une idiote.
Rien qu’une bague anodine, une espèce de jonc de pacotille, même pas la facture d’un joaillier et elle s’est donnée à lui. Pire qu’une putain pense-t-elle.
Quelle honte !
Elle ne fit pas de crêpage de chignon, c’était inutile.
Elle s’est conduite comme une dinde, elle peut le dire maintenant avec le recul.
En plus il n’était ni attentionné ni particulièrement doué. Elle a souffert de son indélicatesse.
Il a eu beaucoup de mal à la soulever de son fauteuil roulant pour la déposer sur le lit, elle en rit encore aujourd’hui.
Il hurla lorsqu’elle l’étrangla.
L’infirmier passe la tête dans le regard, c’est la première fois qu’ils ont une handicapée dans ce service psychiatrique.

 Écrit pour l’atelier des mots, une histoire d’Olivia Billington

Les mot qu’il fallait utiliser : jaune – or – joailler – bague – jonc – surprise – farce – dinde – idiote – crétin – crêpage – rêve – sommeil – lit

Publicités

15 réflexions au sujet de « Vous avez dit maboule ? »

  1. Je vais dire une bêtise sans doute, mais c’est possible pour une femme, d’étrangler un homme?
    A part ça, j’ai plongé dans ton univers avec une délectation qui m’étonne moi-même… 😊

    J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s