Hommage aux disparus de Woodstock

Je viens de découvrir avec stupéfaction que l’inoubliable guitariste-chanteur de I’m going home est décédé en mars sans même que je le sache. Je suis resté coi en lisant cela sur internet. Woodstock c’est ma génération, les cheveux longs, les riffs de guitare ou les percussions assourdissantes, c’est ma jeunesse. C’est un film que j’ai vu 7 fois en salle à l’époque, dont l’une ou j’ai failli me faire virer parce que j’étais complètement dans le trip de la musique et marquais le tempo avec les pieds ; un peu excité, dirons-nous. Non, non, je ne fumais pas si c’est ce que vous pensez.

Toujours est-il, qu’il n’y a pas une année depuis 1970 ou je n’ai écouté ou regardé Woodstock, c’est dire. Mais mon morceau d’anthologie de ce festival inoubliable reste l’exceptionnelle prestation de ce cher Alvin Lee.

Et par curiosité j’ai regardé les groupes qui ont participé et bien d’autres artistes nous ont tiré leur révérence :

RIchie Havens, Ravi Shankar, Bob Hite et Alan Wilson de Canned Heat, Tom Forgetty de Creedence Clearwater Rivaval, Janis Joplin, Neil Young de Crosby, Still, Nash and Young et Jimmy Hendrix.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Hommage aux disparus de Woodstock »

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s