7eme ciel

bouddha

Cent nuits au sérail pourtant…

J’ai des désirs d’histoires ou plus simplement certaines tendances à succomber à la chair surtout quand elle est fraîche. Je ne peux résister à poser des questions pour rassurer mon égo mais je me vois mal demander à l’intéressée après s’être pâmée dans mes bras si elle a atteint le septième empyrée. Le ciel est commun,  galvaudé mais reste la référence à laquelle je me raccroche.

Je suis désespérant et l’on ne pourra pas me refaire. J’ai un  tas de pulsions qui m’agitent, correctes ou non. Par politesse, je n’en ferai pas étalage. Je croque l’amour et si mon jardin secret se situe plus bas que votre bassin, les limites de mon éducation m’interdisent d’en parler. J’en jouis sans aucun doute.

La politique de l’autruche, la tête en bas et les fesses en l’air me fait frissonner mais je ne sors pas de prison et je me retiens. La promiscuité m’indiffère, elle n’est pas source de libido.  C’est votre ventre et son voisinage qui me mettent dans une extase indicible.

Je pèche par où je suis né, est-ce indécent (un des sangs) ?

L’atelier d’écriture d’olivia : désir d’histoire

Et les mots qui ont été proposés :

Désir – pulsion – résister – prison – promiscuité – voisinage – désespérant – politique – correct – politesse – éducation – limite – frissonner – chair – croquer – pécher – jardin – Empyrée

Publicités

18 réflexions au sujet de « 7eme ciel »

  1. Le seul moyen d’éviter à la tentation, c’est d’y céder. Et je cède, docteur, je cède, vous ne pouvez pas savoir comme c’est bon. Même si avec l’âge on acquiert un peu la paix du caleçon…

    J'aime

  2. Super texte court et percutant ! Et j’aime tes jeux de mots et métaphores 😀
    Bisous Jean-Charles 😉 belle journée à toi avec encore de belles séries de photos 😀

    J'aime

    1. Je n’avais rien décidé à l’avance mais comme les mots se sont enfilés 😳 il me fallait mettre un terme. Comme toi je n’ai vu les consignes qu’après avoir écrit et là j’étais dans l’impasse. 🙂
      Bonne fin de journée Laure. 😛

      J'aime

  3. Haaa, j’adore quand tu fais ta prude offensée !!! L’image « les fesses en l’air » m’a bien fait rire aussi et bravo pour ce texte concis qui va à l’essentiel, très bien écrit !!! 😉
    Bises choupi ! 😀

    J'aime

    1. Bisous Choupinette. 🙂
      Les mots se sont alignés seuls, les uns après les autres… d’ailleurs je n’ai même pas eu le temps d’y penser donc c’est un coup de pot que ce soit « soft » 😀 😀 et non un effet de ma volonté.
      Peut-être que mon esprit est prude si mon cerveau ne l’est pas. 😛

      J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s