Reflets sur la rivière obscure de Qiu Huadong

« À la nuit tombée, la couleur noire envahit tout, jusqu’à l’eau de la rivière. L’encre nocturne s’y écoule lui conférant une teinte plus intense que l’obscurité vespérale elle-même. »

C’est ainsi que commence ce petit livre donnant une idée du climat sinistre de ce roman. Elle, Wang mei a vingt deux ans, un diplôme de commerce en poche mais fait un travail d’hôtesse dans un karaoké. C’est une « sanpei » qui à trois devoirs : boire avec le client, chanter avec lui et l’accompagner au lit.

Et ce soir la patronne lui dit : « nous avons un hôte très important, tu dois prendre bien soin de lui. Tu es la plus jolie de nos hôtesses, il faut qu’il soit satisfait. » Lui, n’est autre que Luo Ning, le présentateur vedette du jeu « Toute la vérité » c’est l’émission phare d’une chaîne de télévision, marié avec une présentatrice de télévision d’une autre chaîne. Le couple idéal, beau, riche et envié.

Mais il vient d’apprendre, à son grand dam, que sa femme le trompait. Son monde s’écroule. Un de ses amis, afin que Luo Ning pense à autre chose, lui conseille d’aller oublier sa peine dans cet établissement.

La jeune hôtesse découvre un homme plein de douceur et à son contact son corps s’éveille comme il ne s’était jamais éveillé avec tous les hommes qui l’avaient touchée auparavant. Mais ils boivent beaucoup et quand il lui propose de venir avec lui, là où il demeure momentanément, à quarante kilomètres de là, elle accepte bien que sa patronne lui recommande de ne pas y aller. La route est longue surtout lorsqu’on est fatigué et que l’on a bu.

« Au premier abord, les éclairs envoyés dans la nuit par la rivière l’avaient un peu inquiété. Il les interprétait comme une prémonition, l’avertissement que quelque choses allait arriver cette nuit-là. »

« Le silence régnait depuis un bon moment. L’air à l’intérieur de l’habitacle se faisait étouffant. Elle appuya la tête contre la vitre, ferma les yeux pour ne plus voir ces éclairs lancés par la rivière. »

Après qu’ils se soient arrêtés et fini la bouteille de Jack Daniels, ils reprennent cette route inlassable qui longe la rivière Chaohei et la catastrophe arrive.

Le résumé de l’éditeur :

Préoccupé par l’infidélité de sa femme, un présentateur d’émission télévisée à succès se laisse consoler par une hôtesse de karaoké. Leur rencontre tourne au drame, et pour sauvegarder sa réputation, il n’a d’autre solution que d’étouffer l’affaire.

Un petit livre de 106 pages qui j’ai pris plaisir à lire. D’une belle écriture Qiu Huadong nous conte le machiavélisme de la politique et de l’argent. Je ne vais pas expliquer ici comment les choses se passent, comment la vérité est interprétée puis déformée. C’est assez répugnant. Le personnage qui au début est attachant, devient peu à peu révoltant. Wang mei est fascinante et décrite d’une belle plume poétique.

Ici l’on a tous les ingrédients d’un bon livre « noir » : l’amour, le sexe, l’alcool et la mort au tournant.

Qiu Huadong est diplômé de littérature chinoise à l’Université de Wuhan, né en 1969 dans le Xintiang. Il est aujourd’hui rédacteur d’une revue littéraire.

J’avais lu : Scintillement sur la main, après lequel j’étais persuadé qu’un jour je lirai un autre roman de cet auteur. C’est fait. Mais il y en a un autre à lire.

Cliquer sur l’image pour suivre le lien chez Catherine
Publicités

10 réflexions au sujet de « Reflets sur la rivière obscure de Qiu Huadong »

        1. Je ne saurai te répondre lol… le troisième n’est pas à la biblio je viens de regarder, tant pis.
          Je viens de découvrir MIYABE Miyuki, belle découverte et j’ai à lire un 2 ème Keigo Higashino… 😀 Plus Oasis de Lee Chang-Dong à chroniquer

          J'aime

          1. 😆 c’est pas tout à fait faux. mais après une orgie de dépenses, je vais m’arrêter, je crois qu’il vaut mieux pour mes économies qui ont fondues comme neige au soleil :lol (enfin c’est pas très drôle tout ça 😦 )

            J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s