Tag…Tag…Tagada

J’ai été tagué par l’amie Asphodèle. Pour répondre à cette série de questions l’obligation est de mentionner les titres de livres qu’on a lus. J’ai donc décidé que mes réponses ne comporteraient que des titres de livres d’écrivains japonais.  Ceux qui me connaissent  savent que le Japon est mon attirance du moment.

J’ai donc beaucoup cherché et je remercie Wikipédia, Shunkin.net et Babélio pour leur aide précieuse.

Je reconnais ne pas avoir lu tout ces livres mais une bonne partie l’a été.

本の

Comment te sens-tu ?  Eh bien comme si j’avais reçu La bénédiction inattendue  (Yoko Ogawa)

Décris là où tu vis actuellement : Je me suis installé dans L’arbre du voyageur (Hitonari Tsuji)   pour avoir un peu de recul. Pour être plus précis mon refuge est situé À l’ouest du soleil, au sud de la frontière (Haruki Murakami).

Tes meilleurs amis sont : Comme moi des Pornographes (Akiyuki Nosaka). 

Toi et tes amis, vous êtes : Un peu comme Le temps qui va, le temps qui vient (Hiromi Kawakami)  livre dans lequel Kawakami dit  : « Je pensais que je ne décidais de rien. J’avais cru que tout se passait en-dehors de moi, que c’étaient les autres qui tranchaient. Mais je faisais fausse route. »

Comment est le temps ?  Faute de mieux En attendant le Soleil (Hitonari Tsuji) on s’adapte.

Ton moment préféré de la journée : L’aube, juste après Le passage de la nuit (Haruki Murakami)  à l’instant magique ou tout renaît.

Ton animal préféré : Le lézard noir (Edogawa Ranpo) autant pour sa passivité que son agilité.

Ton moyen de transport préféré : Le bateau bien sûr, même si parfois je me sens comme Le marin rejeté par la mer (Yukio Mishima) mais en cas de tsunami ce serait bien utile.

Ta passion : Les chiffres, les mathématiques c’est pourquoi je me suis plongé dans La formule préférée du professeur (Yoko Ogawa).

Le défaut qui t’horripile le plus : Les tristes revanches (Yoko Ogawa).

Le métier qui te fait rêver : D’être Le maître du thé (Yasushi Inoue) parce que j’aime bien les rituels.

Ton histoire d’amour : Ma vie est Une soif d’amour et à chaque nouvelle histoire je retourne à L’école de la chair (Yukio Mishima).

Qu’est-ce que la vie pour toi : C’est comme Un thé qui ne refroidit jamais  avec parfois Un parfum de glace (Yoko Ogawa 1998 chez Actes Sud 2002).

Ta peur : Me réveiller avec Un pénis d’orteil (Rieko Matsuura 1993) au su et au vu de tous, quelle impudeur !

Pensée du jour : La promesse du lendemain (Hitonari Tsuji 2005 chez Phébus 2007) est toujours pavée de bonnes intentions.

Comment aimerais-tu mourir : Surtout pas comme Un admirable idiot (Endo Shuzaku 1957) mais je voudrais qu’on Danse, danse, danse (Haruki Murakami au Seuil 1995)  ce jour-là.

La condition actuelle de mon âme : Elle est un peu comme Le musée du silence (Yoko Ogawa 2000 chez Actes Sud 2003) en sourdine.

Ton rêve le plus cher : décrocher Mille ans de plaisir (Kenji Nakagami 1982 chez Fayard 1988)

Quel est le meilleur conseil que tu as à donner : « Le silence, ça s’écoute. » Citation de Haruki Murakami dans Kafka sur le rivage ou encore «Bien sûr, il y a des risques. Mais le risque, c’est ce qui épice la vie. » de H.Murakami dans IQ84 Livre 1.

Pour finir ce billet je citerai juste ce proverbe japonais :

«  L’espace d’une vie est le même, qu’on le passe en chantant ou en pleurant. »

 


ありがとう

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Tag…Tag…Tagada »

  1. Les lignes « histoire d’amour » et ta peur » m’ont fait mourir de rire !!! 😀 Le pénis d’orteil je dois dire…faut être japonais pour trouver des formules pareilles ! Par contre dans ce qui t’horripile le plus je trouve tes « tristes revanches » tout à fait à mon goût… Exactement mon état d’esprit concernant certains que j’ai connus et que je ne connais plus !!!^^ En tout cas, lus ou pas lus, bien trouvé ! Biiises ♥

    J'aime

  2. Dis, c’est ma petite chatte qui t’a inspiré le titre ? 🙂 (son premier prénom était Tagada !:)
    Très raffiné sous l’égide asiatique, mais t’as triché, fallait mettre que des livres lus !:p
    Je prépare actuellement le mien, peut être demain !
    Konitua JC !

    J'aime

    1. Je n’ai pas été présenté à ta petite chatte 😛 Oui j’ai triché volontairement parce qu’avec cette orientation japonaise il eut été difficile de remplir ce tag mais j’ai lu une grande de l’oeuvre de Haruki Murakami ou Hitonari Tsuji ainsiq ue Yoko Ogawa. Ces auteurs me sont familiers.
      J’ai pas réussi à m’abonner chez toi c’est énervant ! 😉
      bai bai Genki desu (bye bye prends soin de toi)

      J'aime

  3. Le principal c’était de répondre, Ella, moi aussi j’ai fait pas mal de recherche et ai donné des titres de livres que je n’avais pas lus.
    Jean-Charles, j’aime beaucoup ton billet, même si je suis tout à fait ignorante de ce genre d’auteurs. La finesse japonaise me plaît énormément et tu as fait un très bon choix, tantôt coquin, tantôt sérieux. Une belle réponse, Miss Aspho doit être contente 🙂
    Bon we et bises d’O

    J'aime

    1. Merci Soene. Bien entendu je n’ai pas tout lu mais je connais dans l’ensemble bien les auteurs. J’ai beaucoup réfléchi, enfin cherché 😀 parce que je voulais « être différent ». Voilà je trouve que c’est pas mal 😳
      A bientôt bises d’ici.

      J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s