Un coin de parapluie

Photo dans la boite, moi ça m’amuse beaucoup les instantanés. Si elle voyait sa binette, je suis sûr qu’elle me flanquerait des coups de parapluie jusqu’à ce que j’efface la photo. Ça m’arrivera bien un jour.

Quand on ne se sait pas observé, on se laisse aller parfois à des gestes qu’on ne devrait faire que lorsqu’on est sûr d’être seul. C’est pas très élégant ! Mais bon la décence n’est pas mise en cause, elle ne se gratte pas les fesses. C’est déjà ça. 

Mais c’est limite. Je vais rester en observation. La main sur le déclencheur prêt à attendre le cliché qui fera le buzz sur mon blog. Parfois les abonnés me demandent si ces photos ne sont pas mises en scène tellement les situations sont incroyables.

Une petite voix me dit de faire gaffe. Derrière mon arbre je suis facilement repérable. Avec mon téléobjectif je ne passe pas inaperçu. D’ailleurs des piétons me regardent d’un air peu amène. Une quinqua s’est arrêtée dans mon champ de vision et me fait un pied de nez. Clic clac c’est dans la boite, je ferai quelques petites retouches et le cliché sera sur mon blog comme les autres ; livré à la vindicte populaire.

Je filtre les commentaires et je ne les publie pas tous. J’en suis à mon troisième blog. Deux ont déjà été fermés pour plainte et contenu illicite. Maintenant je me méfie.

Quelque fois dans le métro je me suis fait agresser mais je maintiens toujours que je vérifie les piles de mon appareil. Cependant il m’est arrivé de prendre une paire de gifles par une bande de jeunes un peu excités. Je laisse faire. Tant pis !

À traquer les gens dans leur gestuelle, à les mettre en scène sur mon blog. Je prends des risques, alors ! Mais je fais gaffe maintenant. Je tire plus facilement le portrait de vieux, de jeunes gens ou de filles et je détruis parfois les photos sous la menace. Mais celui qui m’oblige à cela finira en pleine page sur mon blog parce que j’ai les moyens de récupérer les fichiers effacés sur ma carte micro. À bon entendeur !

Qu’est-ce qu’elle attend en fait cette nana ?

Il ne pleut plus et avec son parapluie ouvert on ne peut pas l’ignorer. Je commence à avoir le bout des doigts frigorifiés. Bouge nana, bouge. Ne te fais pas prier.

Elle arpente le trottoir. Elle attend. Mon imagination pourrait voguer sur de prétendues éventualités mais je me trompe toujours.

Alors lecteur on prend le pari : elle va ou non se mettre les doigts dans le nez ?

Jeu organisé par Leiloona sur son site Bricabook

Publicités

20 réflexions au sujet de « Un coin de parapluie »

  1. Ha ha ! Tu cherches a te faire battre ! Moi qui voyais dans cette photo une amoureuse patiente, timidement cachée sous son parapluie guettant l’arrivée d’un prince pas charmant puisqu’elle attend sous la pluie, voilà tu as casse mon rêve et tu vas devoir ouvrir un 5eme Blog 🙂
    Il est tard je sais, une insomnie blafarde vient de s’abattre, telle une giboulee, sur ma nuit qui blanchit a vue d’oeil ! Vais pas être fraîche demain, enfin tout a l’heure ! ^^

    J'aime

    1. Je n’ai pas émis de condition au pari mais ça m’a plutôt amusé d’écrire ce texte.

      Briseur de rêve ? Oh non chacun peut avoir son interprétation du romantisme en tout cas je n’ai pas eu l’humeur à : Singing in the rain en regardant cette photo. 😀

      Surprendre, ben oui j’espère !

      A bientôt

      J'aime

  2. Et le droit à l’image, t’en fais quoi, hein, Jean-Charles ? 🙂
    Non, elle ne se grattera pas le nez, après les dents. Tu me diras, vaut mieux cet ordre, les dents avant le nez :mrgreen:
    C’est vrai que tu nous surprends sur ce billet, on t’attendait sur un sujet plus glissant !
    C’est très rigolo, ça me détend, j’en ai besoin !
    Bises

    J'aime

  3. Non, mais dis donc ! Qu’est-ce que c’est que ces manières ? 😉 Tu te prends pour un paparazzi maintenant ? 😉 Heureusement que l’on te connait mieux que ça, parce que sinon, on y croirait ! 😀

    J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s