Lettre de Patrice à Pierre

En réponse à la lettre postée ici

Pierre,

Je n’ai jamais oublié cette période de ma vie, hélas ! Ces instants que nous avons partagés, je les ai relégués au fin fond de ma mémoire. S’ils furent des moments de découverte où d’exaltation toujours est-il qu’aujourd’hui la page est tournée. Si je n’en regrette rien, je n’ai certes aucun désir d’y revenir.

Petite précision sans vouloir te vexer, je n’ai jamais eu l’envie d’aucun attouchement, je crois que tes propres lubies ont déformé la réalité. Je ne renie pas pour autant le passé mais sache que lors de ces moments d’intimité, je mettais surtout mon corps en exergue. J’aimais sentir tes yeux envieux sur moi. Tu te rappelles sûrement que dame nature m’avait avantageusement favorisé, ce dont je m’enorgueillis encore. Ce privilège semblait particulièrement attirer ton regard, je l’avais remarqué. J’étais et je suis toujours un exhibitionniste et que tu me regardes, avec l’une ou l’autre des gourgandines qui pimentaient nos ébats, m’étaient particulièrement agréable.

Tu te souviens sans doute que j’étais un amant exceptionnel même si je n’étais pas très attentif aux autres, et que nos courtisanes prenaient bien plus de plaisir entre mes bras qu’entre les tiens. Ceci mêlé à cela me rendait heureux, ta convoitise décuplait mes sens.

Je suis désolé que tu ais pu nourrir quelque ambition à mon égard. Je ne suis absolument pas attiré par des relations masculines et ne l’ai jamais été. Je continue cette vie de débauche mais dans des sphères que tu n’imagines pas. D’ailleurs parmi toutes ses affaires qui éclatent au grand jour, il n’est pas impossible que mon nom soit cité. Confidence pour confidence, je peux t’assurer que nos politiques et nos têtes pensantes ont des jeux de potaches bien plus importants pour eux que les obligations qui leur sont confiées.

Dire que je suis heureux de recevoir de tes nouvelles serait mentir. Tu appartiens à une époque révolue. Si je le dis aussi brutalement c’est que je souhaite simplement que tu remises tes pensées là où elles étaient et que tu m’oublies comme tu l’as fait ces 25 dernières années.

La roue tourne c’est ainsi.

Cordialement.

                                                             Patrice

Voici ce qu’en pense  Pierre

Publicités

10 réflexions au sujet de « Lettre de Patrice à Pierre »

  1. C’est de plus en plus hot ! C’était car visiblement le souvenir est renvoyé et prie de laisser la place ! Dis tu ne pouvais pas m’envoyer un petit mail pour me dire que tu participais ? 😆 Suis débordée le samedi tu le sais ! Bises 😦

    J'aime

  2. Euh…oui quand même 😳 C’est dit tout cru ! Je suis habituée avec toi ou alors c’est toi qui ne te rends plus compte, à force… ) Il va falloir que je fixe une date pour les prochaines ! Le 17 décembre je pense…par là…

    J'aime

  3. Je pense que ça doit être ça ! 😉 Chacun sa « ligne » en ce domaine, après c’est la façon dont on en parle et sur quel support, on sait que c’est ton domaine de prédilection mais on sait aussi que tu peux faire autre chose ou rester dans le « suggestif », donc quand tu y vas tête baissée ça surprend ! 😳 😀 Peut-être aurais-je dû être une rosière , :o:

    J'aime

    1. Ben moi aussi j’t’y vois mal même sans avoir croisé ton chemin…Hi hi ! 😀 Bon puisque t’insiste je vais relever la tête et même que je vais faire une réponse à la réponse de Pierre à Patrice… à pas piquer des vers. 😳

      J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s