Intrigue au Country-Club

Sur proposition d’ http://bit.ly/qCpcMR

Allergie – astre – affriolant – arbre – anagramme – accident – artifice – abricot – abandon

– Qu’il en soit ainsi ! piaffa Robert de sa voix autoritaire, vous voulez jouer ?  Jouons.

Chacun ici connaissait l’allergie de ce monsieur à se mêler aux jeux de société. Dans ce Country-club les sujets de discussion tournaient généralement autour du parcours de golf répertorié sur le circuit international ou bien de la prise de bénéfice de Smilof and Co sur le second marché. Cette hausse plus qu’affriolante frisait le délit d’initiés et la Banque Internationale des Opérations de Bourse menait son enquête.

Particulièrement bien installé dans son fauteuil moelleux, le verre de cognac déposé sur le guéridon proche de lui, Henri l’œil fixé à travers les baies vitrées, regardait les arbres bouger au gré du vent. Lui était plutôt inquiet; il avait eu connaissance par hasard de ce qui se tramait cher Smilof et avait investi une bonne part de sa fortune dans le rachat des actions lorsque celles-ci avaient atteint le seuil critique. Soit ! Il avait agi par l’intermédiaire de sociétés écrans basées au Lichtenstein et à Nassau mais le risque existait néanmoins.

Entre eux sur la table basse en acajou trônait la magnifique coupe en argent remportée par Ricky Bens lors du dernier critérium national dont la finale s’était déroulée au club. La présence de l’élite mondiale avait redoré les blasons du club. Ricky sur ce coup avait empoché un somme faramineuse, la même qu’Henri venait de réaliser en deux jours.

Après la remise des prix un gigantesque feu d’artifice avait été tiré. Le président du club avait investi des sommes considérables et espérait des retombées financières à la hauteur de ses investissements. Avec les artificiers il avait fait en sorte que les fusées ne redescendent pas sur la pelouse, l’accident imprévisible pouvait arriver et France 3  filmait l’évènement

L‘abandon de Ricky avait été envisagé. Chacun connaissait ses marivaudages et les révélations qu’il avait faîtes mais qu’il manie aussi bien le tee et soit aussi friand de la gente féminine, pour les gens du club, était plutôt un gage de bonne santé, un bon swing valait bien les multiples contorsions du kamasoutra.

Robert tonitruant voulait maintenant participer à ce jeu de salon auquel il se sentait contraint. Principal actionnaire du Country-Club il connaissait les enjeux d’une mauvaise retombée médiatique et se prêtait de mauvaise grâce à un jeu de mots. L’anagramme n’évoquait pas grand-chose chez lui, sa principale préoccupation se résumait à faire de l’argent et ses synonymes : fric, pognon, flouse, talbin, monnaie, oseille, galette.

– Anagramme d’Astre, lança Henri, certain de gêner son rival et de le faire passer pour un illettré.

– Tarse, rates, tares répondit du tac au tac Robert avec un sourire satisfait de lui-même.

Le tonnerre d’applaudissement afflua. Robert venait de remporter une victoire, il n’estimait pas Henri et le soupçonnait de malversations, voilà une belle occasion télévisée pour se mettre en avant songea-t-il attrapant un abricot qu’il savoura particulièrement tout en ajoutant :

– D’autres suggestions ?

Publicités

14 réflexions au sujet de « Intrigue au Country-Club »

  1. Wouh ! Ambiance cosy, cuir et mâle très réussie dis-moi ! On « sent » presque l’odeur des cigares… So british et très bien écrit. Bravo ! Tiger Wood a-t-il marqué à ce point ?
    PS ; euh…je ne connais pas cette http en haut me concernant ? 🙂

    J'aime

    1. Fumer le cigare même dans cette société est prohibé maintenant alors pour ne pas provoquer, je l’ai laissé à la porte :3
      Merci pour le sympathique commentaire : Tiger Woods tu l’as reconnu ?8)

      (j’utilise une shortener url pour raccourcir les adresses, habitude prise sur twitter ou les nombre de caractères est compté) mais c’est ton adresse.. 😀

      J'aime

  2. Tu as bien tort, moi je laisse les cigarettes quand il le faut dans mes textes ! Non mais ! En même temps je fume (c’est moche je sais !) donc ça me permet de déculpabiliser !!:) On m’avait donné une adresse, effectivement pour raccourcir les url mais y aller à chaque fois, finalement ça me rallonge ! Et sur WP, je n’ai pas encore trouvé !! 😉

    J'aime

    1. La cigarette je l’ai abandonnée il y a 3 ans et demi après des dizaines d’années de fidélité. Alors le cigare je n’y avais pas pensé à dire vrai.
      C’est très simple de raccourcir une url mais pas forcément nécessaire.. WP propose cette solution lorsque l’on veut, par le site, déposé son article sur FB ou Twitter ou autres…

      J'aime

    1. On voit que les clubs attirent les femmes en tout cas. J’ai essayé de mettre une ambiance telle que je l’imaginais et j’aime bien faire mouche ! Me voilà en Mac so scotish 8)
      Peut-être que le B verra une suite à cette histoire, I don’t know yet.
      Mais à bientôt pour sûr !

      J'aime

À vous de jouer, quelques lignes pour vous exprimer :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s